Avec notre partenaire Yicai Global – La Chine devrait proposer un objectif de croissance économique d’au moins 5% pour l’année prochaine, ont suggéré deux anciens responsables gouvernementaux lors d’un forum économique.

« Le taux de croissance économique de la Chine au cours des trois dernières années a été inférieur à son potentiel, et cette situation ne peut pas être maintenue », a déclaré Liu Shijin, directeur adjoint du Comité économique de la Conférence consultative politique du peuple chinois, lors du Sommet Caixin.

Actuellement, le taux de croissance potentiel de l’économie chinoise est de 5% à 5,5%, a indiqué Liu Shijin, qui était directeur adjoint du Centre de recherche sur le développement du Conseil des Affaires d’Etat, un groupe de réflexion gouvernemental de haut niveau.

L’économie devrait connaître une croissance réelle moyenne inférieure à 5 % en 2020, 2021 et 2022, car il sera difficile d’atteindre 5% cette année. En effet, même si la croissance réelle était en moyenne de 5,1% en 2020 et 2021, elle n’était que de 3% au cours des trois premiers trimestres de cette année en raison de divers facteurs imprévisibles, a-t-il ajouté.

Yang Weimin, un autre directeur adjoint du Comité économique de la CCPPC, a souligné que le plus grand risque pour le développement économique est que le taux de croissance soit trop faible. Cette situation doit s’inverser à terme et des efforts doivent être faits pour ramener l’économie dans une fourchette raisonnable l’année prochaine.

« La croissance économique qui glisse constamment hors d’une fourchette raisonnable doit être inversée car elle aura un impact significatif sur le mécanisme interne de l’économie et la vitalité du développement économique », a déclaré Yang Weimin, ancien secrétaire général de la Commission nationale du développement et de la réforme.

Les conditions favorables à la reprise de l’économie chinoise augmentent avec l’introduction et l’adoption des dernières politiques sur le Covid-19, le marché immobilier, et la promotion du développement de l’économie des plateformes Internet, a noté M. Liu.

« En raison de bases plus faibles en 2022, un taux de croissance réel plus élevé en 2023 est réalisable tant que diverses mesures pour le stabiliser sont correctement mises en œuvre », a-t-il ajouté.