De notre stagiaire Mathilda Golaz – L’épidémie de pneumonie continue de se propager dans la ville de Wuhan (Hubei), en Chine et dans le monde. Suite à l’annonce officielle de de la mise en quarantaine de la ville le 23 janvier, les autorités des villes voisines de Huanggang, Ezhou et Chibi ont également annoncé leur fermeture.

Tous les transports publics locaux, les transports ruraux et le transport des passagers entre les différentes provinces ont été temporairement suspendus, bien qu’un très grand nombre de personne cherche à fuir la ville.

Le 23 janvier, un internaute chinois a signalé qu’à l’aéroport international de Nanjing Lukou, un enfant n’avait pas pu monter à bord de l’avion à cause de sa fièvre.

Après avoir passé plusieurs heures à protester dans l’aéroport sans pouvoir parvenir à leur fin, les parents ont finalement laissé leurs deux enfants sur place et sont montés seuls dans l’avion.

Le même dans la matinée, l’internaute appelé « 不羞 zxp » a indiqué dans un post sur le réseau social chinois Weibo qu’un couple accompagné de deux enfants avait souhaité prendre l’avion, mais que l’un des enfants avait été refusé à l’embarquement en raison de sa fièvre.

Les parents avaient alors fait un esclandre à l’aéroport, s’exclamant : « Vous nous laissez embarquer parce que nous ne sommes pas malade, mais vous refusez nos enfants ? »

Le couple a bloqué deux accès destinés à l’embarquement, les passagers faisant la queue derrière eux ont été forcés de se diriger vers d’autres portes d’embarquement.

Arrivée sur les lieux, la police de l’aéroport n’est pas parvenu à faire partir le couple. À la grande surprise des autres voyageurs, le couple a ensuite décidé de laisser ses deux enfants sur place et d’embarquer seul dans l’avion. Les deux enfants, à peine âgés d’une dizaine d’années, sont restés assis dans des fauteuils de l’aéroport, l’air déboussolés.

Suite à la publication de ce post, de nombreux internautes ont mis en doute sa véracité. Cependant quelques recherches, notamment du site SecretChina.C ont permis de confirmer la véracité des faits.

Le 22 janvier à 22 h, un voyageur du vol de Nanjing à Changsha s’est également plaint que « les services au sol étaient de mauvaise qualité et qu’il y avait beaucoup de retard ».

En cause, des parents faisant un esclandre à la porte d’embarquement puis ayant abandonné leurs enfants pour pouvoir monter à bord de l’avion. Le couple et le personnel de l’aéroport ont finalement pu parvenir à un compromis et laisser les enfants monter à bord, retardant le vol de trois heures.

Après avoir lu le post sur Weibo, de nombreux internautes ont publié des commentaires acerbes contre les parents :

  • « Ils font ça à leurs propres enfants ? »,
  • « Abandonner ses enfants est un crime, ces parents devraient être placés en détention à Wuhan. »,
  • « S’il y a un problème avec les enfants, les parents, qui sont en contact direct avec eux, doivent aussi être mis en quarantaine. Pourquoi ont-ils été autorisés à embarquer ? Est-ce que c’est correct envers l’ensemble des passagers de l’avion ? »