jeudi, juin 13

Est-il temps de dire « au revoir » au modèle de travail 996 ?

Avec notre partenaire Daxue Consulting – La culture du travail en Chine moderne se concentre sur une structure hiérarchique stricte et de longues heures de travail. Avec une moyenne de 48,7 heures de travail par semaine en 2023, les salariés chinois sont souvent contraints de faire des sacrifices pour leurs employeurs.

Le secteur informatique en Chine est tristement célèbre pour ses longues heures de travail et son manque de vacances. Cependant, à mesure que la population chinoise accède à un meilleur niveau de vie, les jeunes générations rejettent de plus en plus le concept de vivre uniquement pour le travail. Remettant en question le modèle 996.

La culture du travail en Chine : 996

La culture du travail 996 en Chine

996 est un terme désignant des quarts de travail qui commenceraient de 9 heures du matin à 21 heures, 6 jours par semaine, totalisant 72 heures par semaine.

L’origine de cette culture du travail particulière remonte aux années 1970, avec la politique économique de la Chine, lancée par Deng Xiaoping, et son ouverture à l’Occident. Afin de développer l’économie chinoise et de sortir le pays de la pauvreté, les heures supplémentaires sont devenues une norme. Il était considéré comme crucial de travailler 24 heures sur 24 pour obtenir l’avantage d’être le « premier arrivé » par rapport aux concurrents.

La culture du travail 996 a également contribué à maintenir les salaires chinois à un niveau relativement bas, malgré une augmentation lente mais régulière ces dernières années. Cette pratique a aussi contribué à maintenir l’avantage compétitif de la Chine sur les économies occidentales.

Toutefois, le système de travail 996 n’est pas une politique formelle dans une entreprise, mais plutôt une règle non écrite mais importante. Même s’il n’y a pas de travail ou de tâches réelles, les employés restent plus longtemps pour faire preuve de dévouement et d’engagement. La pression de leurs pairs est donc un facteur majeur vis-à-vis de ces horaires de travail.

La culture du travail 996 en Chine est principalement prédominante dans l’industrie technologique

La culture du travail 996 est plus répandue dans les grandes entreprises comme Alibaba, Tencent, Huawei ou JD.com. Durant le boom des start-ups technologiques des années 2000, des sociétés comme Tencent et Alibaba ont vu le jour.

Vingt ans plus tard, elles figuraient parmi les entreprises les plus prospères de Chine. Leur succès est peut-être le résultat d’une éthique de travail acharnée. Cependant, ces entreprises n’ont pas pu recruter des employés au même rythme que la croissance de l’entreprise, car les employés ont dû travailler durant de longues journées, commençant tôt dans la journée et finissant tard. de plus, ils ont ajouté une journée supplémentaire par semaine. Ainsi, les employés peuvent travailler le samedi toute la journée, voire même le dimanche. Ce système de travail a donné la culture de travail actuelle du 996.

D’autres variantes de la culture du travail 996 existent

Il existe d’autres variantes à la culture de travail 996 comme le 8106 (de 8h à 22h, 6 jours par semaine), le 997 (de 9h à 21h, 7 jours par semaine). Cependant, la culture de travail de 007 est la plus frappante. Dans cette culture de travail, un employé devrait travailler de minuit à minuit, 7 jours sur 7, soit 24 heures sur 24, ce qui signifie qu’il devrait être disponible en ligne toute la journée.

Avec le développement d’Internet et de la technologie, il est devenu plus facile de travailler en dehors du bureau. Par conséquent, des cultures de travail telles que 996 et 007 sont apparues.

Il est important de noter que tous les employés chinois ne travaillent pas selon des horaires aussi chargés. Les entreprises de services telles que les journaux ont tendance à suivre le système de travail 955 ou à avoir des horaires de travail flexibles.

Comment la génération Z chinoise rejette la culture du travail dure

La tendance 躺平 ou « couché à plat »

« Être allongé à plat » (躺平) signifie littéralement « s’allonger et se reposer ». Mot à la mode sur Internet, cette expression signifie qu’il ne faut pas suivre les règles non écrites d’une société en évolution rapide. Cela inclut de ne pas acheter de maison ou de voiture, de ne pas se marier et de ne pas avoir d’enfants.

Pour certains individus, cela signifie aussi ne pas consommer et maintenir le niveau minimum de survie. En fin de compte, en termes d’emploi, il refuse de devenir un outil permettant à gagner de l’argent pour les autres.

Certains travailleurs chinois rejettent la culture du travail 996 parce qu’ils estiment qu’elle les empêche de maintenir un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Hormis se rendre au travail et dormir, ils ne sont pas en mesure de faire d’autres activités car ils sont coincés au travail et se sentent constamment fatigués et sous pression. En « restant à plat », ils peuvent montrer leur désaccord avec la culture du travail 996 qui repose sur un travail acharné et de longues heures de travail.

松弛感(relaxation) et 低配生活(vie discrète) attirent désormais l’attention des internautes

Depuis 2022, 松弛感 (relaxation) et 低配生活 (vie discrète) ont attiré beaucoup d’attention sur les réseaux sociaux chinois. Semblables à la tendance « être à plat », ils encouragent également les gens à se détendre et à arrêter de travailler trop assidûment.

Au début, le terme « relaxation » est associé aux relations familiales, faisant référence à la compréhension mutuelle entre les membres de la famille. En conséquence, les gens utilisent cette expression pour décrire leurs sentiments personnels et leur mode de vie, indiquant un état de détente, de naturel et de confort – libre de tensions, d’enchevêtrements et de nervosité – tout en ayant la capacité de trouver la paix même lorsque les choses ne vont pas se dérouler comme prévu.

Cette tendance a gagné en popularité sur les réseaux sociaux, notamment à Xiaohongshu, appelé également RED, est un réseau social et une plateforme de commerce en ligne. L‘accent mis sur la relaxation a amené les individus à réfléchir sur la raison de l’incapacité à se détendre et de l’apparition de tensions dans leur vie.

Adopter une « vie discrète » implique une existence simple. Une vie discrète n’implique pas que les gens réduisent leur qualité de vie, mais plutôt qu’ils apprennent à renoncer à quelque chose de redondant dans un monde rempli de désirs.

Les personnes menant une vie discrète ne recherchent pas l’extravagance mais prônent une vie minimaliste et pleine de sens, se concentrant sur des affaires simples. De nos jours, la génération Z chinoise se consacre de plus en plus à l’idée d’une vie discrète.

La culture du travail chinoise va-t-elle bientôt changer ?

Bien que l’horaire de travail 996 soit répandu dans les grandes entreprises, il est en fait illégal. Le droit du travail actuel en Chine stipule que la durée quotidienne du travail des travailleurs ne doit pas dépasser 8 heures et que la durée hebdomadaire moyenne du travail ne doit pas dépasser 44 heures. 36 heures supplémentaires par mois sont autorisées.

Cependant, les gens ne respectent pas toujours la loi. Souvent, les travailleurs ne complètent pas leurs heures supplémentaires auprès du service des ressources humaines, ce qui signifie qu’ils ne reçoivent pas d’argent en échange de celles-ci.

Le gouvernement chinois réprime les heures supplémentaires

Le gouvernement chinois intervient désormais pour y remédier. Afin d’enquêter et de résoudre les problèmes liés aux heures supplémentaires et de protéger les droits légaux des travailleurs au repos et aux vacances, le Bureau municipal des ressources humaines et de la sécurité sociale de Pékin a publié en 2022 un examen centralisé des heures de travail dans la ville. l’objet de l’inspection en raison du problème répandu des heures supplémentaires.

S’il s’avère qu’une entreprise a commis des actes illégaux, elle sera dénoncée et punie conformément à la loi. Il lui faudra également rectifier son comportement dans un délai déterminé. Dans la foulée, plusieurs provinces, dont le Shandong, le Guangxi et le Hunan, ont mis en œuvre des mesures similaires pour lutter contre les heures supplémentaires.

La répression des heures supplémentaires reflète la préoccupation croissante du gouvernement de protéger les droits fondamentaux des salariés. Selon Su Hainan, chercheur à la Société chinoise du travail, la mise en œuvre du 996 va à l’encontre des attentes des salariés et ne devrait jamais devenir une tendance sociale.

Le message des mesures du gouvernement chinois est donc clair : la tendance future sera de rectifier la culture des heures supplémentaires, afin de protéger les travailleurs et d’améliorer leur qualité de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *