Le méga-barrage construit par la Chine à l’île Maurice vient d’être inauguré récemment, et devrait mettre un terme à la pénurie d’eau dans la capitale mauricienne.

Le barrage de Bagatelle, situé à 22 km au sud-est de Port-Louis, est à une altitude de 350 à 400 mètres. Son coût de 188 millions de dollars, a été remis aux autorités mauriciennes à la fin du mois de juin 2018.

Le barrage a été construit par la China International Water & Electric Corporation (CWE), filiale du groupe chinois China Three Gorges Corporation. Elle est la première entreprise publique de l’hydroélectricité chinoise à participer à des initiatives de coopération économique internationale.

«Le barrage devrait bénéficier à 20% de la superficie du pays et à 30% de la population mauricienne, tout en permettant à Port-Louis et ses environs de couvrir ses besoins en eau à long terme», a déclaré Zhao Xudong, directeur adjoint du projet Bagatelle, dans une interview récente accordée à Xinhua.

Selon le ministère mauricien des Services publics, le barrage peut fournir 24h/24h aux abonnés de la région de la capitale, grâce à un réservoir, dont la capacité est de 14 millions de mètres cubes, et affichant un taux de remplissage de 99%.

Les experts assurent également qu’à l’avenir la région des basses Plaines-Wilhems (Rose-Hill, Beau-Bassin, Coromandel, Quatre-Bornes,…), et une partie de l’Ouest,  pourront être fournies, mais l’aménagement d’une station de traitement d’une capacité de  60 000 m3 par jour est indispensable.

«Ce premier grand projet hydraulique à Maurice depuis 15 ans, est financé par le gouvernement chinois et mis en oeuvre avec succès par des entreprises chinoises», a déclaré Zhao Xudong.

L’achèvement du barrage a été décrit comme un «miracle gris dans la perle de l’océan Indien». Pour Lomush Juggoo, directeur de l’Unité des ressources en eau de Maurice, «le barrage, lorsqu’il sera rempli à la suite de la saison des pluies, complétera les réservoirs existants pour répondre à la demande croissante d’eau potable dans le pays».

Cette nouvelle infrastructure comporte quelques risques, obligeant le ministère des Services publics a avertit le public du risque d’une montée du niveau d’eau de la Rivière Terre Rouge à partir de Bagatelle Dam jusqu’à Grande-Rivière-Nord-Ouest.

En effet, le barrage est devenu un site d’attraction pour les habitants, qui viennent y faire une promenade. Dans un communiqué, le ministère demande au public de «faire attention et de ne surtout pas se rendre aux abords de rivière Terre Rouge, Grande-Rivière-Nord-Ouest, ni de s’aventurer près du Bagatelle Dam».