Sélectionner une page

Amériques,Etats-Unis,MONDE

Fin des négociations sino-américaines peu concluantes

La Chine et les Etats-Unis ont tenu des négociations commerciales au niveau des vice-ministres les 19 et 20 septembre à Washington. D’après l’agence de presse Xinhua, les délégations « ont mené des discussions constructives sur les questions économiques et commerciales d’intérêt commun ».

A la fin des négociations, le président américain Donald Trump a assuré de son côté ne pas avoir besoin d’aboutir à un accord commercial avec la Chine avant l’élection de 2020, insistant sur la bonne santé de l’économie américaine.

Le locataire de la Maison blanche, qui avait affirmé début 2018 que les guerres commerciales étaient « bonnes et faciles à gagner », sait qu’il est très attendu sur ce dossier lors des prochaines élections présidentielles de 2020.

D’autant plus que la guerre commerciale suscite la nervosité des marchés financiers et génère des inquiétudes sur la croissance américaine.

Le président américain tente alors depuis plusieurs mois de rassurer les agriculteurs américains qui subissent de plein fouet les mesures de rétorsion chinoises. « Je ne pense pas avoir besoin (d’un accord) avant l’élection », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre australien Scott Morrison.

« Les gens savent que nous faisons du bon boulot » a-t-il martelé, se disant, comme pour préparer le terrain, convaincu que cela n’aurait pas d’impact sur le résultat du scrutin.

Engagées dans une guerre commerciale – sans fin – qui s’est traduite par des droits de douane réciproques sur des centaines de milliards de dollars de produits, les deux premières puissances économiques mondiales ont multiplié récemment les signes d’apaisement.

Mais l’issue des négociations reste très incertaine. « Nous souhaitons un accord total, un accord partiel ne m’intéresse pas », a lancé Donald Trump. « Cela pourrait aller vite, mais ce ne serait pas le bon accord. Il faut bien faire les choses », a-t-il expliqué, mettant en exergue l’extrême complexité du dossier notamment concernant la protection de la propriété intellectuelle.

Washington exige des autorités chinoises qu’elles mettent fin à des pratiques commerciales jugées « déloyales« , en particulier le transfert forcé de technologies américaines, les subventions massives aux entreprises d’Etat chinoises ou encore le vol de la propriété intellectuelle.

Donald Trump a assuré avoir d’excellentes relations avec son homologue chinois Xi Jinping. « Mais pour le moment, nous avons une petite prise de bec« , a-t-il ajouté, assurant que le temps jouait en sa faveur. « Notre économie est très forte. La Chine est très affectée, nous ne le sommes pas », a assuré ce dernier.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :