Le 2nd Forum de l’UE sur les investissements a ouvert ses portes le 14 octobre, en présence de la dirigeante Tsai Ing-wen qui a souhaité entamer des négociations en vue d’un accord bilatéral sur les investissements.

Taiwan et l’Union européenne (UE) devraient entamer des négociations en vue d’un accord bilatéral sur les investissements, de manière à créer des opportunités pour leurs entreprises de part et d’autre et pour le reste du monde, a déclaré le 14 octobre

«Taiwan et l’UE ont en commun les valeurs de liberté, de démocratie, de respect pour les droits de l’homme et d’état de droit, a souligné la chef de l’Etat. Cela fait de Taiwan un partenaire fiable et naturel pour l’UE dans les domaines de l’économie, de la sécurité régionale, et du commerce et des investissements», selon elle.

Pour Tsai Ing-wen, un accord bilatéral sur les investissements pourrait marquer le début d’un partenariat encore plus concret pour les démocraties du monde entier, l’avenir ne pouvant être brillant que si Taiwan et l’UE travaillent ensemble comme partenaires et amis.

Organisé par les ministères taïwanais des Affaires étrangères et de l’Économie et par le Bureau économique et commercial européen (EETO) dans un format virtuel, le Forum de l’UE sur les investissements s’est focalisé sur l’économie numérique et les énergies vertes.

Lire aussi : Le Parlement européen réaffirme son soutien à Taiwan

Le ministre des Affaires étrangères Joseph Wu, la ministre de l’Economie Wang Mei-hua, la directrice générale pour le Commerce au sein de la Commission européenne, et Filip Grzegorzewski, directeur de l’EETO, figuraient parmi les participants.

«Taiwan a investi depuis septembre 2020 pas moins de 5,2 milliards de dollars américains, du jamais vu. Quant à l’Europe, elle est la première source d’investissements étrangers directs à Taiwan, avec un total de 49 milliards de dollars américains investis à ce jour», a relevé Tsai Ing-wen.

L’économie numérique et les énergies vertes, deux piliers du plan de relance européen, figurent parmi les six secteurs stratégiques que le gouvernement cherche à promouvoir à Taiwan. Une coopération dans ces secteurs-clés pourrait accélérer le rebond de l’économie mondiale après la pandémie, a-t-elle estimé.

D’ailleurs, une délégation d’investisseurs conduite par le ministre du Développement national Kung Ming-hsin va se rendre en Slovaquie, en République tchèque et en Lituanie du 20 au 30 octobre.

Prolongeant le programme «cinq + deux» de soutien à l’innovation lancé lors du premier mandat de la dirigeante Tsai Ing-wen, la promotion de six industries stratégiques clés a été annoncée par la chef de l’Etat lors du discours d’investiture de son second mandat, le 20 mai 2020.

Ces secteurs stratégiques sont les énergies vertes, les technologies de l’information, la cybersécurité, la biotechnologie et les technologies médicales, la défense nationale, ainsi que les industries des stocks stratégiques.

Ces dernières années, l‘Union européenne a été une importante source d’investissements directs étrangers à Taïwan, alors que les investissements taïwanais dans l’UE ne représentent qu’environ 2% d’IDE total de Taiwan.

Tsai Ing-wen souhaiterait rééquilibrer la situation, et accueillir plus d’investir européens à Taiwan et inversement.