La ville de Qingdao a déclaré avoir suspendu le chef de la commission municipale de la santé et limogé un directeur d’hôpital à la suite d’une épidémie d’infections de Covid-19, qui a mis fin aux deux mois sans signalement de cas local en Chine.

La ville côtière a signalé 13 infections récentes, la plupart liées à l’hôpital thoracique de Qingdao, où des voyageurs infectés en provenance de l’étranger avaient été traités dans une zone isolée.

L’un des cas impliqué concerne un docker qui avait précédemment été testé positif pour le Covid-19, mais qui n’a développé de symptômes qu’après environ 20 jours, a déclaré le service sanitaires de Qingdao.

Qingdao a annoncé avoir testé ses 9 millions d’habitants sur une période de cinq jours, afin de présager toute épidémie de Covid-19. Plus de 7 millions de résultats étaient revenus ce 15 octobre, sans aucune infection en dehors de celles signalées.

Le nouveau coronavirus est apparu pour la première fois dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, à la fin de l’année dernière. La Chine a pris des mesures agressives pour freiner sa propagation, y compris des campagnes de tests de masse lorsque des grappes apparaissent, et a réussi à presque éliminer la transmission nationale.

Le nombre total de nouveaux cas confirmés de coronavirus en Chine continentale s’élève à 85 622, avec 4 634 décès. D’ailleurs, « la récente réémergence du nouveau coronavirus dans la ville de Qingdao, dans l’est de la Chine, a une ampleur limitée et n’est pas une épidémie d’automne et d’hiver », a assuré Wu Zunyou, épidémiologiste en chef du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies.

Selon l’enquête épidémiologique en cours et les résultats des tests d’acide nucléique, « la réémergence récente n’est pas une épidémie d’automne et d’hiver et n’a pas de lien évident avec les congés de la Fête nationale », a indiqué ce dernier.