La CASIC a accéléré la mise en place de chaînes industrielles.

par | Juin 25, 2021 | Espace, SCI/TECH

La Société chinoise des sciences et de l’industrie aérospatiale (China Aerospace Science and Industry Corporation – CASIC) a accéléré la mise en place de chaînes industrielles.

La société a annoncé ces perspectives lors de la Conférence internationale sur l’Internet industriel 2021 (2021 International Conference on Industrial Internet), dont le thème est «Nouvelle ère, nouvelle situation, nouveau voyage : L’Internet industriel permet de moderniser la chaîne industrielle».

L’événement a accueilli une vidéoconférence et un forum d’académiciens. Les participants ont discuté d’une série de questions concernant le rôle de l’Internet industriel dans le modèle de développement économique à «double circulation» de la Chine.

Ils sont parvenus à un consensus sur le soutien de la gouvernance numérique et de la numérisation des entreprises, ainsi que sur la promotion du développement de haut niveau du secteur manufacturier.

Lors de cet événement, INDICS 2.0 a été dévoilé. INDICS 2.0 est une mise à niveau de INDICS, une plate-forme d’Internet industriel de premier plan en Chine. Il s’agit également d’un soutien essentiel à la stratégie «d’aérospatiale numérique» de la China Aerospace Science and Industry Corporation Limited (CASIC).

INDICS 2.0 est également la toute dernière pratique de la stratégie de nouvelle infrastructure «NEW PAGE» de CASICloud, une société de technologie Internet investie par CASIC et ses affiliés.

D’ailleurs, INDICS fait entrer le secteur de l’Internet industriel dans une nouvelle phase et joue un rôle essentiel dans le soutien à la modernisation de la chaîne industrielle et au développement industriel de haut niveau.

INDICS 2.0 présente cinq caractéristiques : un système d’exploitation industrielle de nouvelle génération, un système de plate-forme de nouvelle génération, un moteur d’ingénierie de systèmes de nouvelle génération, un service Cloud de nouvelle génération et une nouvelle capacité de soutien aux entreprises.

La plate-forme aurait fourni plus de 2 000 projets et services intelligents et formé 84 solutions numériques pour 16 segments des secteurs de l’aérospatiale, de l’électronique, des machines et de l’automobile ; des centres de soutien à l’Internet industriel ont été créés dans les régions de Beijing-Tianjin-Hebei, du Delta du Yangzi, du Delta de la Rivière des Perles, du sud-ouest et du nord-est ; une coopération avec la Tsinghua University, Tongji University, University of Science and Technology Beijing et d’autres institutions d’enseignement supérieur a été établie pour concevoir des bases et des salles d’entraînement basé sur la pratique.

De plus, la plate-forme Industrial Internet Convergence Platform for Central SOEs, construite et exploitée par CASIC et un certain nombre d’entreprises publiques, a rassemblé les ressources de 15 plates-formes d’entreprises publiques, plus de 960 applications industrielles, 164 solutions de numérisation et plus de 7 500 réalisations en matière d’innovation scientifique et technologique.

Lors du forum des académiciens à Beijing, Wei Yiyin, Sun Youxian, Li Bohu, Gui Weihua, Zheng Weimin, Su Donglin et Zhang Ping, académiciens de  Chinese Academy of Engineering, ont discuté des moyens d’utiliser la technologie de l’Internet industriel pour stimuler le développement industriel de la Chine.

Les académiciens ont réfléchi aux moyens de s’appuyer sur l’Internet industriel pour faciliter la collaboration au sein des chaînes industrielles, soutenir la gouvernance numérique et aider les entreprises à réaliser leur transformation numérique. Ils ont discuté des questions liées à l’intégration de la 5G et de la technologie de l’Internet industriel et de la sécurité.

Ils ont également formulé des suggestions pour le développement du secteur de l’Internet industriel, estimant qu’il devrait s’articuler autour des principaux besoins stratégiques du pays.

La Chine vise à contribuer à renforcer la concentration des ressources, de promouvoir l’utilisation des technologies et de favoriser l’amélioration du contrôle indépendant des chaînes industrielles et d’approvisionnement, afin de propulser considérablement le développement de haut niveau du secteur manufacturier du pays.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :