L’excédent de la balance des comptes courants de la Chine a dépassé celui de l’Allemagne, première puissance économique européenne, durant la pandémie de coronavirus en affichant le niveau le plus élevé au monde, selon une enquête de l’Ifo.

Les données publiées par l’institut de recherche économique basé à Munich mettent en évidence une bascule provoquée par la crise sanitaire du coronavirus : les exportations de la Chine ont été portées par une demande mondiale accrue pour le matériel médical de protection et les produits électroniques.

Selon l’Ifo, l’excédent des comptes courants de la Chine a plus que doublé l’an dernier pour atteindre 310 milliards de dollars (254 milliards d’euros).

Selon les données de l’Ifo, l’excédent des comptes courants de la Chine s’est établi l’an dernier à 2,1% du PIB et celui du Japon à 3,2% du PIB. Les Etats-Unis restent le pays au monde avec le plus important déficit, lequel a augmenté de près d’un tiers en 2020 pour s’établir à 635 milliards de dollars (521 milliards d’euros) soit 3,1% du PIB.