Les investissements à l’étranger de la Chine en hausse en 2020

par | Jan 22, 2021 | ECONOMIE

En dépit du Covid-19 et les nouvelles barrières réglementaires des pays développés, les investissements directs à l’étranger (IDE) de la Chine ont atteint 132,94 milliards de dollars (119,6 mds €), soit une hausse de 3,3% en 2020.

Le ministère du Commerce a indiqué que les investissements non-financiers des entreprises chinoises ont toutefois légèrement fléchi (-0,4%) à 110,15 milliards de dollars (99,2 mds €).

« La croissance des IDE a été particulièrement forte en matière de prêts, de services commerciaux, de commerce de gros et de détail, de recherche scientifique ou encore de production et fourniture d’électricité », a indiqué Gao Feng, porte-parole du ministère chinois du Commerce.

Les investissements directs à l’étranger comprennent notamment les créations de filiales à l’international, les fusions-acquisitions et les relations financières.

Dans l’autre sens, les investissements directs étrangers en Chine continentale (Hong Kong et Macao exclus) ont connu une hausse de 4,5% en 2020, à 144,37 milliards de dollars (130 mds €), a annoncé le ministère du Commerce.

La hausse est particulièrement sensible dans les secteurs des services (+13,9%) et des technologies de pointe (+28,5%). Parmi les pays d’origine des investissements, ceux venant des Pays-Bas (+47,6%) et du Royaume-Uni (+30,7%) affichent une hausse particulièrement forte, a souligné le ministère.

Les investissements étrangers en Chine ont donc dépassé en 2020 les investissements chinois à l’étranger, en raison des barrières réglementaires instaurées par plusieurs pays développés pour s’en protéger.

Craignant que des entreprises jugées stratégiques se soient achetées par la Chine durant la récession provoquée par l’épidémie de Covid-19, plusieurs États ont durci les règles régissant les IDE.

Les pays ont en particulier abaissé les seuils de prises de participation à partir desquels une autorisation des autorités est obligatoire, notamment de l’Australie, qui a abaissé ce seuil à zéro, mais aussi de la France (25%), de l’Espagne (10%) ou de l’Allemagne.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :