Devançant les Etats-Unis, la Chine est devenue le deuxième plus grand marché d’obligations au monde, selon Shanghai Clearing House et China Central Depository & Clearing Co.

Les établissements étrangers possédaient 1.880 milliards de yuans (environ 240 milliards d’euros) d’obligations chinoises fin mai 2019. Les investisseurs mondiaux ont continué d’acheter les obligations chinoises, enregistrant une hausse nette de 52,2 milliards de yuans (6,7 mds €) en mai.

Outre les obligations, les établissements étrangers ont également acheté des actions et des fonds chinois ces dernières années. Ils détenaient 444,8 milliards de dollars (+391 mds €) de biens financiers chinois fin 2018, plus du double qu’en 2014, selon l’Administration nationale des changes (ANC).

De janvier à mars 2019, les établissements étrangers ont acheté une valeur nette de 9,5 milliards de dollars (8,4 mds €) d’obligations chinoises, soit les hausses les plus fortes en glissement trimestriel et annuel.