La Chine a créé le groupe China Rare Earth Group, un géant des terres rares, qui sont un ensemble de métaux essentiels aux technologies de pointe.

La Chine a approuvé la fusion de trois grandes entreprises de terres rares, créant ainsi le plus important producteur mondial, sur fond de rivalité et de tensions avec Washington.

China Minmetals Rare Earth Co va fusionner avec deux autres géants publics, Chinalco Rare Earth and Metals Co et Ganzhou Rare Earth Group, pour former un nouveau groupe.

Les terres rares regroupent 17 métaux aux propriétés exceptionnelles et qui sont utilisés dans des produits de haute technologie: smartphones, écrans plasma, véhicules électriques, mais aussi armement..

Le gouvernement chinois a donc annoncé dans un décret la création du China Rare Earth Group, directement rattaché à l’Etat. Ce nouveau géant asiatique est le plus gros producteur mondial de terres rares.

En 2019, les Etats-Unis ont réalisé 80% de leurs importations de terres rares en Chine, selon l’US Geological Survey. L’UE s’y fournit à 98%, selon un rapport de la Commission européenne de septembre 2020.

La Chine possède d’importantes réserves de terres rares. Le gouvernement n’hésite pas à faire d’importants investissements et à développer un large réseau de raffinage des matériaux bruts. Pour protéger ses ressources menacées d’épuisement, Pékin a instauré des quotas d’exportation.

Sur fond de tensions commerciales et géopolitiques, les Etats-Unis et l’Union européenne s’inquiètent de leur dépendance vis-à-vis de la Chine dans ce domaine et cherchent à diversifier leurs approvisionnements.