Sélectionner une page

Amériques,Etats-Unis,MONDE

« La Chine ne veut pas mais n’a pas peur d’une guerre commerciale »

Extrait du Livre blanc sur la position chinoise sur les consultations économiques et commerciales avec les Etats-Unis, publié par le Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat.

La relation commerciale sino-américaine sert à la fois de ballast et d’hélice aux relations bilatérales globales. Les intérêts fondamentaux des deux peuples ainsi que la prospérité et la stabilité du monde sont en jeu, selon un livre blanc publié dimanche par le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat.

Depuis l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis, les relations commerciales et économiques bilatérales ont parcouru un long chemin, avec des domaines de coopération en expansion à des niveaux plus élevés. Une relation mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant avec une forte complémentarité et des intérêts interdépendants a été forgée, au bénéfice non seulement des deux pays mais aussi du monde entier, selon le livre blanc intitulé « la position de la Chine sur les consultations économiques et commerciales sino-américaines ».

Compte tenu des différences de stade de développement et de système économique, il est inévitable que les deux pays connaissent des différends et des frictions dans leur coopération commerciale. L’histoire du commerce sino-américain et des relations économiques a connu des revirements et des situations difficiles. En adoptant une attitude rationnelle et coopérative, les deux pays ont réussi à résoudre les conflits précédents, à aplanir les divergences et à faire mûrir la relation commerciale bilatérale grâce au dialogue et à la consultation.

Depuis sa prise de fonctions en 2017, la nouvelle administration américaine a menacé d’imposer des droits de douane supplémentaires et d’autres mesures et provoqué de fréquentes frictions économiques et commerciales avec ses principaux partenaires commerciaux. En réponse aux frictions économiques et commerciales initiées unilatéralement par les Etats-Unis depuis mars 2018, la Chine a dû prendre des mesures énergiques pour défendre les intérêts de la nation et de ses citoyens, indique le livre blanc.

En même temps, déterminée à résoudre les différends par le dialogue et la consultation, la Chine s’est engagée dans plusieurs séries de consultations économiques et commerciales avec les Etats-Unis dans le but de stabiliser la relation commerciale bilatérale. La position de la Chine a été cohérente et claire : la coopération sert les intérêts des deux pays, les conflits ne peuvent que nuire aux deux, et la coopération est le seul choix correct pour les deux parties, selon le livre blanc.

En ce qui concerne leurs différends et leurs frictions sur le plan économique et commercial, la Chine est disposée à collaborer avec les Etats-Unis pour trouver des solutions, et pour parvenir à un accord mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant. Toutefois, la coopération doit être fondée sur des principes. Il y a des limites dans les consultations. La Chine ne fera pas de compromis sur les grandes questions de principe. La Chine ne veut pas d’une guerre commerciale, mais elle n’en a pas peur et elle en mènera une si c’est nécessaire. La position de la Chine sur ce point n’a jamais changé, souligne le livre blanc.

Le livre blanc a été publié par le gouvernement chinois pour fournir une vue d’ensemble des consultations économiques et commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, et présenter la position politique de la Chine sur ces consultations.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :