Malgré son essor économique prodigieux et son progrès technologique remarquable, les inégalités économiques et sociales restent largement répandues dans le pays. Les disparités sont considérables, poussant le gouvernement à réformer son système, mais l’ampleur de la tache risque de poser de nombreux problèmes politique, économique et social.

foule

De nombreux enjeux économiques et sociaux attendent la Chine

Conscient de la situation, le gouvernement chinois tente depuis quelques années d’éradiquer les principaux problèmes : corruption, immigration, système de santé, hausse des salaires, réforme des retraites, protection sociale, …

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères chinois Zhai Jun a expliqué à l’occasion du Sommet sino-arabe de Tianjin, en mai 2010, que la Chine est toujours « un pays en voie de développement. Il faut encore des efforts et des réformes dans plusieurs domaines. Il y a toujours des disparités entre le Centre et l’Ouest du pays d’une part et l’Est d’autre part ».

Ce dernier a expliqué que « le développement économique réalisé par notre pays ces trois dernières décennies montre qu’on est sur la bonne voie. Nous comptons continuer notre chemin malgré les harcèlements, les difficultés et les critiques. Mais cela ne veut pas dire que nous refusons de tirer profit des points positifs constatés chez les autres ».

De nombreux responsables politiques chinois admettent l’existence de disparités au sein du territoire chinois, mais ils ne veulent qu’un modèle économique réformé leur soit imposé pour développer leur province, voire même le pays.

De nombreux dirigeants chinois refusent de se voir le modèle économique occidental appliqué. D’autant qu’il connait aujourd’hui ses limites. Les réformes mises en place par le pouvoir central sont considérables, et restent encore difficilement applicables, tant il faut changer les mentalités, en premier.