La monnaie chinoise (yuan, CNY ou RMB) devrait connaître son pire mois par rapport au dollar depuis plus d’un an et demi, les investisseurs craignant qu’une répression des emprunts puisse ralentir la reprise économique rapide du pays après Covid-19.

D’après le quotidien britannique, Financial Times, le renminbi négocié à l’étranger, étroitement réglementé, a chuté de 1,4% par rapport au billet vert en mars à environ 6,57 RMB, marquant sa pire baisse d’un mois depuis août 2019, lorsque Washington a qualifié la Chine de manipulateur de devises. La récente baisse a également effacé les gains de la monnaie chinoise par rapport au dollar depuis la nouvelle année.

Les économistes ont déclaré que le vague de croissance du PIB annoncé récemment par la Chine de «plus de 6%» pour 2021 pesait sur la monnaie chinoise. En effet, cela peut indiquer que les autorités pourraient être disposées à réduire si fortement le risque financier que la croissance pour l’année 2021 pourrait être bien inférieure aux 8,5% prévus par les économistes interrogés par Bloomberg.

«L’économie chinoise est désormais bien au-dessus de la tendance et, avec le retrait des mesures de relance, est sur la bonne voie pour un ralentissement cyclique qui ne se reflète pas dans les attentes du consensus», a déclaré Julian Evans-Pritchard, économiste principal pour la Chine chez Capital Economics. «Dans le même temps, les perspectives pour le reste du monde se sont éclaircies».