L’activité dans les services reste à un niveau élevée

par | Jan 7, 2021 | ECONOMIE

L’activité dans les services en Chine s’est tassée en décembre 2020 tout en restant à un niveau élevé, selon un indice indépendant publié le 6 janvier.

Foire internationale du commerce des services de Chine

L’indice d’activité des directeurs d’achat (PMI) pour les services s’est établi à 56,3 en décembre contre 57,8 le mois précédent, selon les calculs du cabinet IHS Markit, publié par le groupe de médias Caixin.

Il s’agissait de son plus haut niveau depuis 10 ans. Un nombre supérieur à 50 témoigne d’une expansion de l’activité et, en deçà, il traduit une contraction.

En décembre, « la reprise dans le secteur des services est restée forte » en dépit d’une demande étrangère « modérée » du fait de la pandémie de nouveau coronavirus, a expliqué l’économiste Wang Zhe, pour le site d’information Caixin.

L’économie s’est arrêtée durant plusieurs mois au début de l’année 2020, en raison de la quarantaine imposé dans le pays pour lutter contre la propagation du Covid-19. L’activité s’est depuis redressée progressivement à mesure que l’épidémie était maîtrisée dans le pays.

Des entreprises peinent toujours à remplir leurs carnets de commandes à l’international, car leurs principaux clients, en Europe et en Amérique du Nord, restent largement affectés par le Covid-19.

Les entreprises chinoises restent optimistes, bien que l’activité est à son plus haut niveau depuis près de 10 ans. Les patrons espèrent toujours une reprise rapide de l’économie mondiale et ont le sentiment que l’épidémie est maîtrisée en Chine, a précisé Caixin.

La situation sur le marché de l’emploi s’est notamment améliorée, les entreprises embauchant davantage pour répondre à la demande intérieure. D’ailleurs, le sous-indice de l’emploi était ainsi dans le vert en décembre, pour le cinquième mois consécutif.

Depuis quelques années, la Chine rééquilibre son modèle économique vers la consommation intérieure, pour cela, elle mise beaucoup sur les services, qui représentent désormais plus de 50% de son PIB.

L’enquête Caixin-Markit, qui sonde principalement les PME, est réputée pour dresser un tableau fidèle de la conjoncture. Pour sa part, l’indice composite PMI de Markit-Caixin, qui agrège services et industrie manufacturière, a atteint 55,8 points en décembre après 57,5 en novembre.

« L’offre et la demande ont continué à s’améliorer […] et la reprise post-épidémie va se poursuivre », a souligné Wang Zhe, mettant cependant en garde contre la hausse des prix qui risque de « peser sur l’emploi ».

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :