Le bilan des inondations s’alourdit dans le centre de la Chine

par | Août 2, 2021 | SOCIETE

Le bilan des inondations du 20 juillet dans le centre de la Chine a été revu à la hausse ce 2 août 2021, les autorités locales font désormais état de 302 morts et 50 disparus.

inondation yangtsé 06 2020

Inondations fortes – Yangtsé

Des précipitations atroces se sont abattues sur la métropole de Zhengzhou, capitale de la province du Henan. Elles avaient englouti une rame de métro et un tunnel routier, emportant des dizaines d’automobiles. Le précédent bilan pour l’ensemble de la province faisait état d’une centaine de morts.

Lors d’une conférence de presse, le maire de Zhengzhou, Hou Jong, a précisé que 39 personnes avaient perdu la vie dans des parcs de stationnement en sous-sol.

De plus, au moins 14 personnes avaient péri dans un métro englouti à l’heure de pointe, où quelque 500 passagers d’une rame s’étaient retrouvés piégés.

Les autorités locales ont été critiquées pour n’avoir pas ordonné la fermeture des transports publics en dépit des alertes météo. En trois jours était tombé l’équivalent de près d’une année de précipitations à Zhengzhou, une situation inédite en six décennies de relevés météorologiques.

Cette catastrophe naturelle a pointé du doigt le changement climatique, qui pèse désormais de plus en plus sur le climat du pays. Le maire Hou Jong a évalué les dégâts dans sa ville à 53,2 milliards de yuans (près de 7 milliards d’euros).

D’ailleurs, la Chine a émis ce 2 août des alertes aux crues soudaines dans certaines parties du pays. La province du Fujian, dans l’est de la Chine, et la province du Qinghai, dans le nord-ouest du pays, sont fortement susceptibles de subir des crues subites entre le 2a août 20h00 et le 3 août 20h00, selon une alerte jaune conjointement émise par le ministère des Ressources en eau et l’Administration météorologique de Chine.

Les autorités ont également mis en garde contre de possibles inondations subites causées par de fortes pluies dans d’autres parties du pays, émettant une alerte bleue pour certaines parties du Heilongjiang, du Zhejiang, du Guangdong et du Gansu.

La Chine dispose désormais d’un système d’alerte météorologique à quatre niveaux, le rouge représentant le niveau le plus élevé, suivi de l’orange, du jaune et du bleu.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :