La marine chinoise a mené des exercices militaires en mer Jaune, dans l’est du pays, avec la participation du destroyer « Lhasa », le plus grand de la flotte navale chinoise.

Selon les médias locaux et l’agence de presse AA, les manœuvres ont duré 3 jours et visent à éliminer les cibles « hautes et basses » et à tester les capacités de mouvement et de maniabilité conjointes de différents types de navires.

Les derniers types de navires de l’arsenal chinois, dont le destroyer lance-missiles « Lhasa », ont participé aux manœuvres, ainsi que trois frégates, des sous-marins, des avions d’alerte avancée et des hélicoptères.

Le destroyer « Lhasa » a été livré à la marine chinoise en janvier 2022. Il fait partie des destroyers les plus puissants du monde avec le destroyer américain « Zumwalt ».

Le destroy « Lhasa », porte le nom d’une ville au centre de la région autonome du Tibet. Il correspond au destroyer de type 055 de la marine chinoise en service depuis le 7 mars 2021. Le type 055 est un grand navire conçu pour effectuer des missions dans des mers bien au-delà de la première chaîne insulaire.

Ce navire de guerre, pouvant déplacer plus de 10 000 tonnes, est prêt à 100% pour les missions maritimes au-delà de la première chaîne insulaire.