Le trentième anniversaire de TOJOY a été célébré 18 août sur l’application TOJOY Boss Cloud de la société. Plus de 80 000 participants, dont des employés, des membres de famille et des partenaires commerciaux, y ont assisté.

L’événement a permis de faire le bilan des trente premières années de l’accélérateur d’entreprises chinoises et de résumer une vision optimiste de l’avenir.

TOJOY est un fournisseur de solutions complètes pour les entreprises étrangères en expansion en Chine et pour les entreprises chinoises en expansion sur le marché mondial. Fondée en 1991, TOJOY exploite le plus grand accélérateur d’entreprises de Chine et fournit un financement et un soutien opérationnel aux sociétés de son portefeuille.

Le fondateur et président du conseil d’administration de TOJOY, Lu Junqing

Le fondateur et président du conseil d’administration de TOJOY, Lu Junqing, a prononcé le discours-programme lors de l’événement, affirmant que les trente premières années de l’entreprise s’apparentaient, à bien des égards, au fait de pousser une balle vers le sommet d’une colline.

«Dans un tel cas, si vous n’avancez pas, vous reculez », a déclaré Lu Junqing. «Aujourd’hui, TOJOY a enfin franchi la pente et est arrivé sur un plan plat de croissance soutenue et rapide».

Lu Junqing attribue une grande partie du succès de TOJOY à son innovation continue et à la priorité que l’entreprise accorde à la satisfaction des employés et des partenaires. Il a parlé avec optimisme de l’avenir brillant que l’ambition et l’intégrité de TOJOY ont créé.

De son côté, Ge Jun, PDG de TOJOY Global, a également prononcé un discours intitulé «Dépasser notre meilleur et atteindre de nouveaux sommets». Ge Jun a expliqué comment, dans les années à venir, TOJOY continuerait à connecter des entreprises innovantes, à créer de la valeur sociale et à développer la «Grande économie du partage».

Dans ce système basé sur une plateforme, les ressources commerciales tangibles et intangibles peuvent être partagées librement entre les partenaires commerciaux et les utilisateurs de la plateforme, y compris les capitaux, les partenariats opérationnels, les réseaux et d’autres actifs.

Le président de l’Association chinoise des petites et moyennes entreprises, Li Zibin, a exprimé sa satisfaction à l’égard des contributions de TOJOY à l’économie, déclarant que : «TOJOY a aidé un certain nombre d’entreprises innovantes à explorer de nouveaux marchés et à maintenir une croissance soutenue».

Ces remarques ont été reprises par les partenaires de TOJOY, notamment Sun Tali, son principal partenaire, qui a souligné l’impact positif de la société sur les questions sociales.

Selon TOJOY, une grande partie des avantages économiques et sociaux créés par l’entreprise provient de son modèle de Grand Partage, qui permet de mettre en relation des entreprises innovantes et traditionnelles afin de partager les différentes ressources qui leur permettent de se développer.

À ce jour, TOJOY a aidé plus de 300 entreprises innovantes à accélérer leur développement via cette plateforme, notamment des entreprises d’IA, de big data, d’IdO, de blockchain et de commerce électronique. En outre, plus de 12 000 entreprises traditionnelles ont utilisé la plateforme TOJOY pour accéder à des mises à niveau de leurs technologies et de leurs modèles commerciaux afin d’être plus compétitives dans le nouveau paysage économique.

Récemment, TOJOY s’est associé à Hurun pour lancer les listes 2021 des entreprises «gazelles» et des futures entreprises «licornes» chinoises. Les organisations prévoient d’identifier et d’incuber ensemble la prochaine génération d’entreprises chinoises innovantes et, par conséquent, de stimuler le développement des industries artisanales économiques connexes dans toute la Chine.

TOJOY est déterminé à permettre à la prochaine vague d’entreprises chinoises et internationales d’atteindre de nouveaux sommets grâce à son modèle de Grand Partage. La société est convaincue que sa plateforme de Grand Partage inspirera et favorisera la mise en place d’un écosystème d’accélération entrepreneuriale pour les entreprises chinoises et internationales, qui pourront ainsi s’engager dans un développement gagnant-gagnant.