Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a augmenté de 2,3% sur un an en 2020, dépassant le seuil de 100.000 milliards de yuans (13 878‬ milliards d’euros) pour atteindre 101.598,6 milliards de yuans (13 207,8 milliards d’euros), selon les données publiées ce 18 janvier par le Bureau d’État des statistiques (BES).

« Ce rythme est plus rapide que la croissance de 0,7% enregistrée au cours des trois premiers trimestres », a-t-on appris des données. Au quatrième trimestre de 2020, le PIB du pays a augmenté de 6,5% en glissement annuel, contre une croissance de 4,9% au troisième trimestre, indiquent les données.

« L’activité économique du pays a connu une reprise stable, l’emploi et le bien-être de la population étant effectivement garantis », a déclaré le BES, ajoutant que les principales tâches du développement économique et social avaient été accomplies mieux que prévu.

« Pour atténuer l’impact du Covid-19, le gouvernement a mis en œuvre une série de mesures, y compris une augmentation des dépenses budgétaires, des allégements fiscaux et des réductions des taux de prêt et des réserves obligatoires des banques pour stabiliser la croissance et l’emploi », a expliqué le Bureau dans son récent rapport.

Alors que l’épidémie de Covid-19 a été largement contrôlée dans la Chine, les usines et les écoles ont rouvert, et les sites touristiques à travers le pays ont retrouvé leur activité habituelle.

Selon les données publiées, le marché du travail de la Chine est resté stable en 2020, le taux de chômage étudié dans les zones urbaines s’établissant à 5,6%, en dessous de l’objectif annuel du gouvernement d’environ 6%.

La production industrielle à valeur ajoutée a augmenté de 7,1% en glissement annuel au quatrième trimestre, accélérant de 1,3 point de pourcentage par rapport au troisième trimestre de l’année dernière, selon les données du BES. Sur l’ensemble de l’année 2020, l’indicateur a progressé de 2,8% en glissement annuel.

Lire aussi : Hausse de la production industrielle

L’investissement en actifs fixes a connu une reprise régulière, grimpant de 2,9% en glissement annuel en 2020, les investissements dans les industries de haute technologie, la santé et l’éducation augmentant plus rapidement que la moyenne.

Impactées par l’épidémie de Covid-19, les ventes au détail des biens de consommation ont chuté de 3,9% sur un an en 2020. L’indicateur a connu une reprise notable au cours des derniers mois, avec une hausse de 4,6% en glissement annuel au quatrième trimestre, soit 3,7 points de pourcentage de plus qu’au troisième trimestre.

Bien que les données aient dépassé les attentes, le BES a averti qu’il existait encore de multiples incertitudes liées à l’évolution de la situation de l’épidémie et de l’environnement extérieur, assurant que le pays prendrait des mesures supplémentaires pour consolider le contrôle épidémique et les résultats du développement économique.