La production industrielle chinoise a atteint en décembre son taux de croissance le plus élevé de l’année 2020, avec une progression de 7,3% sur un an, a annoncé ce 18 janvier le Bureau d’État des statistiques.

La production industrielle de la Chine avait déjà augmenté de 7% en novembre, déjà au plus à son plus haut niveau de l’année. Le score de décembre est supérieur aux prédictions des analystes, qui misaient sur une hausse de 6,9%.

Lire aussi : Croissance régulière pour l’industrie alimentaire de Chine

La Chine a été le premier pays touché par la pandémie de nouveau coronavirus en décembre 2019. Par la suite, la Chine a rapidement maîtrisé la contagion au premier semestre de l’an dernier.

Ses exportations, notamment de matériel médical et électronique, sont soutenues par la demande étrangère liée au Covid-19. La pandémie aura eu un impact sur la production industrielle de la Chine, mais il n’a toutefois progressé que de 2,8% sur l’ensemble de 2020, le chiffre le plus faible, depuis le début du siècle.

Les ventes de détail, principal indicateur de la consommation, ont aussi ralenti en décembre 2020, avec une progression de 4,6% seulement sur un an, contre 5% en novembre. Les analystes estimaient une hausse de 5,1%. Sur l’ensemble de l’année 2020, les ventes de détail en Chine ont reculé de 3,9%.

Certains secteurs ont également été plombés par la peur du coronavirus : les ventes du secteur de la restauration ont chuté de 16,6% sur l’ensemble de 2020. Alors que le commerce électronique reste soutenu, avec un chiffre d’affaires en hausse de 14,8% en décembre sur un an. Les ventes en ligne représentent désormais le quart du total (24,9%), en hausse de 4,2 points par rapport à 2019.

L’investissement en capital fixe de la Chine a progressé de 2,9% l’an dernier, soit un peu plus que sur les 11 premiers mois de l’année (+2,6%). De plus, le taux de chômage en zone urbaine (le seul calculé officiellement en Chine) est resté à 5,2% de la population active en décembre, soit le même chiffre qu’en novembre.