Dans le cadre d’un accord sur le développement des ressources humaines avec la Chine, le Rwanda a demandé l’expertise de la Chine, pour former ses entrepreneurs dans le e-commerce.

Visite du président Xi Jinping au Rwanda en 2018, au côté du président Paul Kagame, en 2018

Kigali souhaite dynamiser le secteur de l’e-commerce qui représente un fort potentiel pour assurer la reprise post-covid-19.

Le bureau principal des compétences du Rwanda Development Board en partenariat avec l’ambassade de Chine au Rwanda et le China International Electronic Commerce Center a lancé un programme qui vise à renforcer les compétences numériques de près de 156 entrepreneurs rwandais.

Ce programme a lieu sur internet, et dure 3 semaines. Il s’inscrit dans le cadre de l’accord bilatéral sur le développement des ressources humaines que le Rwanda a conclu avec la Chine en 2018. Le partenariat a déjà permis de former 200 rwandais des secteurs privé et public.

Par ce programme, le Rwanda compte à travers le commerce électronique relancer son secteur privé afin de soutenir la reprise économique durant cette crise sanitaire de Covid-19 qui a favorisé les opérations en ligne.

Malgré les potentialités du Rwanda, l’activité économique est encore limitée compte tenu du manque de compétences de certains entrepreneurs. Seuls cinq secteurs (transport aérien, hôtellerie, banque, gastronomie, services de messagerie) sont actifs dans le domaine de l’e-commerce.

Au niveau international, la Chine et les Émirats arabes unis sont les principaux partenaires commerciaux du commerce électronique du Rwanda. Les commandes en ligne passent généralement par Alibaba et Ali Express.