Sélectionner une page

2019-nCoV,ECONOMIE

L’emploi reste stable malgré l’épidémie de Coid-19

Le gouvernement a adopté un ensemble de mesures visant à stabiliser l’emploi, parmi lesquelles l’accélération de la reprise de l’activité commerciale, la promotion de l’embauche en ligne et l’offre d’un soutien financier aux petites entreprises.

Depuis plusieurs jours, le gouvernement lance une série de mesures afin de réduire l’impact économique de l’épidémie de coronavirus, Coiv-19, en Chine.

Ces mesures ont été prises suite à l’arrêt des entreprises, aux restrictions de voyages dans certaines villes, et à l’annulation de foires à l’emploi dans le cadre des efforts visant à freiner la propagation du nouveau coronavirus, Covid-19.

Les autorités ont instauré des politiques proactives pour donner la priorité à l’emploi et relancer les activités commerciales afin de pousser à l’embauche en offrant un soutien aux petites entreprises.

Des subventions ont été offertes par certains gouvernements locaux aux institutions et aux entreprises qui recruteront du personnel, a expliqué Song Xin, un responsable du ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, lors d’une conférence de presse.

Ce dernier a indiqué que davantage de mesures ciblées seraient dévoilées, afin d’aider les nouveaux diplômés du supérieur, dont le nombre devrait atteindre un record de 8,74 millions cette année, à trouver des emplois.

Le ministère et les institutions ont conjointement travailler pour « organiser des foires à l’emploi en ligne, offrir des services d’orientation et de conseils pour l’emploi et encourager les fournisseurs de services d’emploi public à faciliter la signature de contrats pour les diplômés universitaires », a souligné ce dernier.

Grâce aux effets graduels des mesures de soutien, la situation de l’emploi dans le pays reste globalement stable, a déclaré Gui Zhen, un autre responsable du ministère.

D’ailleurs, le gouvernement va abaisser ou annuler les cotisations des employeurs aux régimes de pension de vieillesse, de chômage et d’assurance de la sécurité au travail pour les aider à lutter contre l’épidémie du nouveau coronavirus.

Les entreprises de tout type dans la province du Hubei, région la plus touchée par l’épidémie, ainsi que les petites, moyennes et micro-entreprises des autres régions « seront éligibles à une annulation des cotisations susmentionnées de février à juin », a indiqué You Jun, vice-ministre des Ressources humaines et de la Sécurité sociale.

Les grandes entreprises verront leurs cotisations réduites de moitié de février à avril 2020. Ainsi, les cotisations réduites des primes de sécurité sociale devraient atteindre 500 milliards de yuans (plus de 64,2 milliards d’euros), d’après ce dernier.

Les employeurs peuvent également demander le report de leurs paiements au fonds de prévoyance pour le logement dus avant la fin juin, selon le ministère du Logement et du Développement urbain et rural.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :