Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Geng Shuang, a déclaré que le gouvernement « déplore et rejette la décision erronée des Etats-Unis de désigner cinq médias chinois comme missions à l’étranger ».

A lire aussi : Les Etats-Unis imposent de nouvelles règles aux médias chinois

En effet, le gouvernement américain a décidé de changer le statut des médias chinois présents aux Etats-Unis, leur demandant d’enregistrer leurs propriétés et employés aux Etats-Unis. Cette décision prise le 18 février n’a pas été communiqué aux autorités chinoises, qui ont découvert cette mesure dans les médias.

« Les médias jouent un rôle important de pont ou de lien facilitant la communication et la compréhension entre les peuples de différents pays », a indiqué Geng Shuang, lors d’un point de presse en ligne.

Ce dernier a indiqué que « les bureaux des médias chinois aux Etats-Unis couvrent depuis longtemps l’actualité en suivant le principe d’objectivité, d’impartialité, de vérité et d’authenticité et ont aidé à promouvoir la compréhension mutuelle, la communication et les échanges culturels entre les deux pays ».

Pour le gouvernement chinois, les Etats-Unis « restreignaient et entravaient sans raison le fonctionnement normal des médias chinois dans ce pays, ce qui est injustifié et inacceptable ».

« Nous exhortons les Etats-Unis à abandonner leurs préjugés idéologiques et leur mentalité de jeu à somme nulle issue de la guerre froide et à mettre fin aux mesures malavisées qui sapent la confiance et la coopération bilatérales », a déclaré le porte-parole du ministère des affaires étrangères.

Il a conclut en assurant que la Chine se réservait le droit de prendre d’autres mesures en réponse.