Les autorités compétentes ont déclaré avoir réussi à faire pousser du coton sur la Lune, mais le froid a tout détruit.

Grâce à la mission Chang’e 4, des scientifiques auraient fait pousser des végétaux sur la Lune. Dans un caisson spécial, à l’abri des radiations extérieures et des variations extrêmes de température, ils avaient placé du coton, du colza, de la levure, de la pomme de terre et une arabette, à l’état de graines, pour observer leur évolution sur la Lune.

Le compartiment contenait également des œufs de mouches, afin de recréer une mini biosphère. Une température constante de 25°C avait été fixée à l’intérieur et les besoins en eau, en lumière et en nutriments étaient assurés.

Or, les 28 universités ont découvert que le contenu du caisson a été soumis à des températures très basses, inférieures à -50°C, et a gelé. Tout est désormais mort à l’intérieur, et la décomposition devrait débuter dès qu’il fera jour dans le cratère Von Kármán, là où se trouve l’atterrisseur. Pourtant, l’expérience avait bien démarré, car le plant de coton a bien émergé de la terre.

La Chine est devenue le premier pays au monde à faire pousser quelque chose sur un autre corps céleste que la Terre.

L’image de Une et celles circulant sur internet ne montrent manifestement pas le vrai plant sur la Lune, mais celui utilisé pour l’expérience témoin sur Terre. Raisons pour lesquelles des doutes subsistent quant à la véracité de cette expérience.