dimanche, mars 24

Étiquette : Lune

Les Émirats et la Chine s’associent pour atteindre la Lune
Espace, MONDE, Orient

Les Émirats et la Chine s’associent pour atteindre la Lune

Allié à Washington et à la NASA, les Émirats arabes unis ont conclut un accord de coopération spatiale avec la Chine. L'Union des Émirats arabes unis a surpris la grande majorité de la communauté spatiale internationale en signant un accord de coopération avec la Chine pour accueillir son véhicule Rashid 2 à bord de la mission chinoise Chang'e-7. Cette mission va se rendre sur la Lune et se poser à sa surface en 2026. Le premier accord spatial bilatéral entre la Chine et les Émirats arabes unis a donc été signé le 16 septembre par le directeur adjoint de l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA), Wu Yanhua, et le directeur général du Centre spatial Mohammed bin Rashid (MBRSC) à Dubaï, Salem al-Marri. Ce dernier a déclaré que Rashid 2 est une mission consacrée à "l'explorati...
Un bout de fusée chinoise pourrait s’écraser sur la Lune
Espace, SCI/TECH

Un bout de fusée chinoise pourrait s’écraser sur la Lune

La Chine a démenti que le morceau de fusée devant s'écraser en mars sur la Lune soit le reste d'un de ses lanceurs. Fin janvier, l'astronome Bill Gray, créateur d'un logiciel permettant de calculer les trajectoires d'astéroïdes et d'autres objets, a annoncé que le débris spatial devant s'écraser le 4 mars était le second étage d'une fusée de l'entreprise américaine SpaceX. Bill Gray a dit s'être trompé, selon lui il s'agit d'un élément d'une fusée chinoise lancée en 2014. Une analyse menée par la NASA indique que ce gros objet provient probablement d’une mission lunaire lancée depuis la Chine en 2014. Pour le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, "la Chine a pris note de l’analyse des experts et des reportages des médias sur la question". "Selo...
Ouverture du plus grand planétarium au monde à Shanghai
Espace, SCI/TECH

Ouverture du plus grand planétarium au monde à Shanghai

De notre stagiaire Manon KBidi - Le plus grand planétarium au monde a ouvert officiellement ses portes le samedi 17 juillet à Shanghai. Doté d’une superficie d'environ 58 600 mètres carrés, il est situé dans la zone spéciale de Lingang de la Zone de libre-échange pilote de Chine. Ce planétarium est une antenne du Musée des sciences et des technologies de Shanghai (SSTM). Pour Wang Lianhua, responsable de la SSTM, «l'ouverture de ce musée d'astronomie est une étape importante dans les efforts de promotion de la science, car Shanghai possède désormais des musées sur la nature, la technologie moderne et l'astronomie». Concernant sa superficie, Lin Qing, directeur du centre de recherche du musée, a expliqué que "la majorité des musées d'astronomie dans le monde font environ 20 000 mèt...
La Chine va collecter des échantillons de l’autre côté de la Lune
Espace, SCI/TECH

La Chine va collecter des échantillons de l’autre côté de la Lune

La Chine est le premier pays à se poser avec succès sur la face cachée de la Lune, elle pourrait également être le premier à en ramener des échantillons au cours des opérations qui se feront dans le cadre de la mission Chang’e 6 à laquelle participera la France. L’administration spatiale nationale chinoise (CNSA) a récemment défini les principaux efforts spatiaux de la Chine pour la période 2021-2025. Dans le cadre de l’exploration lunaire à venir, la Chine concentrera en partie ses efforts sur la mission de retour d’échantillons Chang’e-6. Dans le cadre de sa mission Chang’e 5, la Chine a ramené les premiers échantillons lunaires en quarante ans. Environ 17 grammes d'échantillons lunaires ont été donné à treize institutions ayant déposé une demande pour des programmes de recherc...
La Chine lance le premier «riz spatial» ayant fait un aller-retour vers la lune
SCI/TECH

La Chine lance le premier «riz spatial» ayant fait un aller-retour vers la lune

Le premier lot chinois de graines de riz ayant voyagé 23 jours dans l'espace sur la sonde lunaire Chang'e-5 en novembre 2020 a commencé à produire des céréales. Cette expérience "enrichira les variétés de céréales chinoises et aidera à préserver la sécurité alimentaire» de la Chine", selon certains experts. La culture du «riz spatial» devrait jeter «les bases de l'avenir explorations habitées de l'espace lointain vers la lune, Mars et d'autres corps célestes». Après plus de quatre mois de croissance, les épis tombants des 2 000 «plants de riz de l'espace» du Centre de recherche sur la sélection spatiale de l'Université agricole de Chine du Sud, situé dans la province du Guangdong (sud de la Chine) promettent une récolte fructueuse. Les chercheurs ont mis en sac les graines de 1 ce...
«Tianhe fait décoller l’ambition de la station spatiale chinoise»
Espace, SCI/TECH

«Tianhe fait décoller l’ambition de la station spatiale chinoise»

De  www.cgtn.com - La construction d'une station spatiale propre à la Chine est en cours, avec le module central Tianhe, qui signifie « Harmonie céleste », envoyé dans l'espace le 29 avril et donnant ainsi le coup d'envoi d'une série de missions de lancement majeures visant à achever la construction de la station d'ici la fin de l'année 2022. Tianhe a été transporté dans l'espace par une fusée porteuse Longue Marche-5B Y2 depuis le site de lancement d'engins spatiaux de Wenchang, sur la côte de la province de Hainan, au sud de la Chine. Il s'agit de la première des 11 missions destinées à construire et à approvisionner la station spatiale. Tianhe va servir de module central à la première station spatiale chinoise en orbite basse, appelée Tiangong, qui signifie « Palais céleste » ...
Plus de 40 lancements spatiaux prévus en Chine
Espace, SCI/TECH

Plus de 40 lancements spatiaux prévus en Chine

La Chine prévoit d'effectuer plus de 40 lancements spatiaux en 2021, alors que la construction de la première station spatiale de Chine est sa priorité absolue, a déclaré la Société chinoise de sciences et technologies aérospatiales (CASC). Dans le «Livre bleu 2020 des activités scientifiques et technologiques aérospatiales de la Chine», la CASC a déclaré que certaines parties de la station spatiale, dont la cabine principal Tianhe, les engins spatiaux cargo Tianzhou-2 et 3, ainsi que les engins spatiaux habités Shenzhou-12 et 13, seront envoyés dans l'espace en 2021. Sept autres lancements commerciaux sont prévus, et seront ouverts aux utilisateurs du marché spatial de Chine souhaitant envoyer des satellites de taille micro et de petite taille dans l'espace, selon le Livre bleu. ...
« Les ambitions spatiales de la Chine »
Espace

« Les ambitions spatiales de la Chine »

Études de l’IFRI, Janvier 2021 - Après plus de 60 ans de recherche et d’innovation erratiques, la République populaire de Chine (RPC) est aujourd’hui une puissance spatiale complète, disposant d’un accès autonome à l’espace extra-atmosphérique et à l’exploration de l’espace lointain. La Chine est actuellement sur le point de construire son propre laboratoire spatial en orbite basse, potentiellement le seul opérationnel dans quelques années. Au cours de l'été 2020, elle a lancé une ambitieuse mission vers Mars, qui devrait lui permettre de rattraper les autres pays dans l'exploration de la Planète rouge. Elle fait également de rapides progrès dans son programme d’exploration lunaire. En janvier 2019, Pékin a réalisé sa « première première mondiale » en alunissant une astromobile s...
La Chine et la Russie vont construire une station lunaire
Espace, MONDE

La Chine et la Russie vont construire une station lunaire

L’agence spatiale russe Roscosmos coopérera avec les experts chinois sur une station scientifique lunaire, le chef du gouvernement russe a signé un arrêté à ce sujet, selon le site officiel des informations juridiques russes. Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a chargé le groupe public russe pour les activités spatiales, Roscosmos, de signer un mémorandum de compréhension mutuelle avec la Chine sur la création d’une station scientifique lunaire. «Charger l’entreprise d'État pour les activités spatiales Roscosmos de signer ledit mémorandum au nom du gouvernement russe, en autorisant d’y apporter des modifications qui n’ont pas de caractère de principe», a indiqué le document du groupe public. Le gouvernement russe a ainsi accepté la proposition de Roscosmos approuvée par...
La Chine rapporte des morceaux de Lune, une première en 44 ans
Espace, SCI/TECH

La Chine rapporte des morceaux de Lune, une première en 44 ans

Le module lunaire chinois Chang'e 5 est arrivée sur Terre, le 17 décembre 2020 en Mongolie intérieure, selon l'Académie chinoise de technologie spatiale. La capsule a été transportée par avion à Beijing dans la soirée du 17 décembre, et les échantillons collectés sur la Lune seront livrés à l'équipe de recherche pour analyse et étude. Sa combinaison atterrisseur-véhicule de remontée a atterri au nord du Mons Rumker, dans l'Oceanus Procellarum, également connu sous le nom d'Océan des Tempêtes, sur la face visible de la Lune le 1er décembre, a indiqué l'agence de presse, Xinhua. La Chine a rapporté sans encombre des échantillons de Lune, première mission de ce type depuis la mission soviétique Luna 24, menée avec succès en 1976. Il s'agit là d'une "prouesse technologique". La sonde ...
La sonde chinoise a achevé son prélèvement d’échantillons sur la Lune
Espace, SCI/TECH

La sonde chinoise a achevé son prélèvement d’échantillons sur la Lune

La sonde chinoise Chang'e 5 est arrivée le 1er décembre sur la Lune, et va acheminer deux kilos de roche lunaire sur Terre. La sonde chinoise Chang'e-5 a été envoyée sur une zone inexplorée de la Lune. Elle a achevé son prélèvement de sol lunaire, qu'elle se prépare à rapporter sur Terre, a annoncé l'Administration nationale de l'espace de Chine (ANEC). La sonde Chang'e 5 a prévu de charger ses échantillons dans un conteneur spécial. «L'opération de prospection scientifique s'est déroulée comme prévu», a indiqué l'administration, sans donner plus de détails. Lancée le 24 novembre, la sonde a atterri le 1er décembre au nord du Mons Rumker dans l'Oceanus Procellarum, également connu sous le nom d'Océan des Tempêtes, sur la face visible de la Lune. La sonde chinoise a travaillé pe...
Lancement de la première sonde vers Mars en juillet
Espace, SCI/TECH

Lancement de la première sonde vers Mars en juillet

La Chine prévoit de lancer en juillet une sonde et un petit robot téléguidé vers Mars, pour sa première mission en direction de la planète rouge, a annoncé la China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC). Les autorités ont investit des milliards d'euros dans son programme spatial, en lancant plusieurs satellites, prévoyant d'envoyer des hommes sur la Lune, et après avoir envoyé lancer un nouveau vaisseau en mai. "Notre objectif était d'envoyer la sonde vers Mars courant 2020", a indiqué la China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC), ajoutant que "ce grand projet avance comme prévu et nous visons un lancement en juillet". D'après les scientifiques, il faudra sept mois à la sonde pour parcourir la distance entre la Terre et Mars. Ils prévoient une arrivée...
Le nom de la première mission d’exploration de Mars dévoilé
Espace, SCI/TECH

Le nom de la première mission d’exploration de Mars dévoilé

L'agence spatiale a dévoilé le nom que sa première mission d'exploration de la planète Mars, "Tianwen-1", dont le lancement est prévu cette année, a annoncé l'agence de presse Xinhua, ce 24 avril, jour du 50e anniversaire du lancement du premier satellite chinois. Le nom “Tianwen” (“Questions au Ciel”), est tiré d’un poème de Qu Yuan, poète chinois du royaume de Chu. Ses poèmes constituent une partie des Chants de Chu. Dans l'un d'eux, il soulève des questions sur les étoiles et d’autres corps célestes. La Chine est devenue en 2003 le troisième pays à envoyer un homme dans l’espace à bord d’une fusée fabriquée par ses soins, après l’ancienne Union soviétique et les Etats-Unis, avant de réussir dix ans plus tard son premier alunissage. A lire aussi : L'espace, le nouveau levier éco...
Le Programme spatial prend son envol en 2020
Espace, SCI/TECH

Le Programme spatial prend son envol en 2020

De notre stagiaire Mathilda Golaz - Le 7 janvier à 23h20 heure de Beijing, une fusée porteuse Longue Marche-3B a été lancée avec succès par la Chine depuis la base de lancement des satellites de Xichang, dans le Sichuan. Le cinquième satellite d’expérimentation des technologies d’information et de communication a pu rejoindre sans encombre son orbite préprogrammée, faisant de ce lancement la première réussite de 2020 du Programme aérospatial chinois. Ce satellite sera essentiellement utilisé pour les communications, la radio, la télévision, la transmission de données et d’autres services. Il servira également à effectuer des tests pour le développement de la technologie à haut débit. La fusée porteuse Longue Marche-3B effectuant cette mission de lancement appartient à la série...
Nouvelle découverte de la sonde Chang’e-4
Espace, SCI/TECH

Nouvelle découverte de la sonde Chang’e-4

La sonde Chang'e-4 a découvert que la température de la surface lunaire était descendue jusqu'à moins 190 degrés centigrades, plus froid que ce qui était prévu. C'est la première fois que les scientifiques chinois reçoivent des données aussi importante, concernant les températures sur la surface de la face cachée de la Lune durant la nuit lunaire. Le rover et l'atterrisseur de la sonde Chang'e-4 ont été réveillés par la lumière du soleil après un long "sommeil", durant leur première nuit lunaire extrêmement froide, a annoncé ce 1er février l'Administration nationale de l'espace de Chine (ANEC). En raison de l'effet de freinage des marées, le cycle de révolution de la Lune est le même que son cycle de rotation, et le même côté de la Lune fait toujours face à la Terre, ont expliqué...
Les chinois auraient fait pousser du coton sur la Lune
Espace, SCI/TECH

Les chinois auraient fait pousser du coton sur la Lune

Les autorités compétentes ont déclaré avoir réussi à faire pousser du coton sur la Lune, mais le froid a tout détruit. Grâce à la mission Chang’e 4, des scientifiques auraient fait pousser des végétaux sur la Lune. Dans un caisson spécial, à l’abri des radiations extérieures et des variations extrêmes de température, ils avaient placé du coton, du colza, de la levure, de la pomme de terre et une arabette, à l’état de graines, pour observer leur évolution sur la Lune. Le compartiment contenait également des œufs de mouches, afin de recréer une mini biosphère. Une température constante de 25°C avait été fixée à l’intérieur et les besoins en eau, en lumière et en nutriments étaient assurés. Or, les 28 universités ont découvert que le contenu du caisson a été soumis à des températ...
La mission Chang’e-4 est un succès complet
Espace, SCI/TECH

La mission Chang’e-4 est un succès complet

Les autorités ont annoncé le 11 janvier que la mission Chang'e-4 était un succès complet. L'engin a réalisé le tout premier atterrissage en douceur sur la face cachée de la Lune. Le satellite relais Queqiao (pont des pies), le rover Yutu-2 (lapin de jade-2) et l'atterrisseur de la sonde Chang'e-4 ont mutuellement pris des photos. Les instruments scientifiques à bord de la sonde ont bien fonctionné, et les images prises par la sonde et les données de détection ont été renvoyées au contrôle terrestre, a déclaré l'Administration nationale de l'espace de Chine (ANEC). La sonde Chang'e-4 a touché la zone d'atterrissage présélectionnée à 177,6 degrés de longitude est et 45,5 degrés de latitude sud dans le cratère de Von Karman, dans le bassin du Pôle Sud-Aitken, sur la face cachée de l...
La sonde Chang’e-4 a atterrit sur la face cachée de la Lune
Espace, SCI/TECH

La sonde Chang’e-4 a atterrit sur la face cachée de la Lune

La sonde Chang'e-4 s'est posée le 3 janvier sur la face cachée de la Lune, devenant le premier engin spatial à atterrir en douceur sur la face inexplorée de la Lune qui n'est jamais visible depuis la Terre. La sonde, dotée d'un atterrisseur et d'un rover, s'est posée dans la zone d'alunissage présélectionnée à 177,6 degrés de longitude est et 45,5 degrés de latitude sud sur la face cachée de la Lune à 10h26 (heure de Beijing), a annoncé l'Administration nationale de l'espace de Chine. D'après le Centre de contrôle aérospatial de Beijing ce premier alunissage jamais réalisé d'un engin spatial sur la face cachée de la Lune est une réussite. En effet, contrairement à la face de la Lune la plus proche de la Terre, toujours tournée vers notre planète, aucune sonde ni aucun module d'expl...
La Chine a des étoiles plein les yeux
Espace, SCI/TECH

La Chine a des étoiles plein les yeux

Les autorités ont dévoilé au Salon d'aéronautique et d'aérospatiale de Zhuhai, la réplique la première grande station spatiale attendue pour 2022 . Cette première grande station spatiale est devenue le symbole des hautes ambitions du pays dans le domaine spatial, et devrait être lancée à partir de 2022 avec pour objectif de succéder à l'ISS. La station spatiale chinoise (CSS), également appelée Tiangong ("Palais céleste") comprendra un module principal long de près de 17 mètres (lieu de vie et de travail), et deux modules annexes (pour les expériences scientifiques). Trois astronautes pourront vivre en permanence à bord de l'engin, d'un poids total d'au moins 60 tonnes et équipé de panneaux solaires. Ils pourront effectuer diverses recherches dans les domaines de la science, la bi...
La Chine va posséder sa propre station spatiale
Espace, SCI/TECH

La Chine va posséder sa propre station spatiale

"La Chine est en train d'accélérer son calendrier de construction d'une station spatiale, dont la capsule clé devrait être lancée en 2020", a déclaré Yang Liwei, directeur du Bureau de l'Ingénierie spatiale habitée de Chine et premier astronaute du pays. Yang Liwei a indiqué que deux modules d'essai de la station spatiale seront envoyés dans l'espace en 2021 et 2022. Trois ou quatre missions habitées et plusieurs vaisseaux spatiaux de transport de chargements sont prévus pour 2021 et 2022. "Après la construction des parties principales de la station spatiale, une capsule contenant un grand télescope optique sera lancée dans la même orbite afin de voler avec la station", a indiqué ce dernier. Il a expliqué que durant la construction de la station, cinq missions spatiales habitées auro...
Un satellite va explorer la face cachée de la Lune
Espace, SCI/TECH

Un satellite va explorer la face cachée de la Lune

Les scientifiques ont lancé le 21 mai un satellite relais destiné à établir une communication entre la Terre et une sonde lunaire qui va explorer la face cachée de la Lune. Baptisé «Queqiao» («Pont de pie»), le satellite va se placer en orbite à environ 455 000 kilomètres de la Terre et sera le premier satellite de communication au monde à opérer à cet endroit. Ce satellite relais est un type de satellite de communications offrant des services de transmission des données, d'observation et de contrôle à d'autres vaisseaux. Un lien de transmission de données stable à longue distance est un objectif technologique important pour les experts dans ce domaine à travers le monde. Queqiao est développé par la China Spacesat Co., dépendant de l'Académie de technologie spatiale. L’engin est,...
Entre le défaut et la défiance, une autre Lune du monde
COIN DES IDEES, CULTURE

Entre le défaut et la défiance, une autre Lune du monde

À la proche de la Fête de la lune, le professeur Liu Yunsheng, directeur de l’Institut Confucius d’Abidjan a évoqué le concept et l’objectif de la festivité ancestrale. La Fête de la Lune s'appelle aussi Fête des gâteaux de la Lune, célébrée le 15 août. C'est un jour traditionnel chinois, devenu férié récemment par le gouvernement, afin de valoriser ses excellents héritages culturels. En effet, cette fête traduit parfaitement l’habitude chinoise de rendre à la nature, elle rappelle au monde de manière primordiale son concept à bon escient. En général, c'est la deuxième fête de réunion absolue de la famille durant l'année, à l'occasion de la pleine lune qui représente également le 团圆 Tuanyuan (Réunion famille). À ce jour, tous les membres se retournent vers les personnes âgées de...
Les scientifiques vont ramener un bout de la Lune
Espace, SCI/TECH

Les scientifiques vont ramener un bout de la Lune

La mission Chang'e 5 sera lancée par la Chine avant la fin de cette année, dans le but de récupérer des échantillons du sol de la Lune. De retour sur Terre, Chang'e 5 devrait ramener un échantillon lunaire de 2 k. Pour cela, un orbiteur sera placer en orbite autour de notre satellite naturel, et après son alunissage, un atterrisseur devra creuser à jusqu'à 2 mètres de profondeur sous la surface de la Lune pour y prélever l'échantillon. Cet échantillon sera placé dans une capsule de retour dans l'orbiteur. Cette mission complexe devrait prouver l'évolution technologique de la Chine, et devenir le 3ème pays à rapporter des échantillons lunaires. La sonde spatiale Chang'e 5 sera probablement lancé fin novembre 2017 par une fusée Longue Marche 5, depuis la base de Wenchang. D'ici 2018...
Espace, SCI/TECH

Beijing redessine la carte de la Lune

Les scientifiques du programme national d'exploration lunaire dressent actuellement une nouvelle carte géologique de la Lune à l'échelle 1/2,5 millions. Ouyang Ziyuan, premier scientifique en chef du programme, a indiqué que cinq universités et instituts de recherche avaient élaboré les normes de la cartographie numérique et de la représentation de la structure géologique de la Lune. Le croquis cartographique, de 4,36 mètres sur 2,2 mètres, sera achevé en 2018 et la version officielle sera publiée avant 2020, ont indiqué les médias. L'objectif de cette nouvelle carte est de fournir des informations sur la géologie, la structure et les types de roches présents sur la Lune. De plus, elle mettra en évidence un calendrier de l'évolution de la Lune. Chen Shengbo, géologue à l'Universit...
De Beijing à la face cachée de la Lune
Espace, SCI/TECH

De Beijing à la face cachée de la Lune

Les scientifiques du Projet d'exploration lunaire ont annoncé le lancement de la sonde lunaire Chang'e-5 en 2017, qui collectera et ramènera des échantillons de roches lunaires. Ouyang Ziyuan, scientifique en chef du projet, a indiqué que ce lancement représentait la 3ème étape du projet d'exploration lunaire du pays, visant à analyser la structure et la composition des échantillons collectés, afin d'approfondir l'étude de la formation et de l'évolution de la Lune. "Nous nommes prêts. Chaque laboratoire est prêt," a expliqué ce dernier, ajoutant qu'une "fois les échantillons ramenés, nous pourrons immédiatement commencer nos analyses". Cette mission est également le moyen pour le gouvernement et les scientifiques de mettre en évidence l'évolution technologique du pays, dans le domaine sp...
La Chine atteint la Lune
SOCIETE

La Chine atteint la Lune

Pour la première fois de son histoire, les chinois ont pu déposer une sonde spatiale sur la Lune, ce 14 décembre, un évènement majeur pour le pays et ses habitants. D'autant plus que "Lapin de jade" est le premier véhicule d'exploration lunaire téléguidé de la Chine, qui devient ainsi le troisième pays à s'être posé sur la Lune. Étape cruciale pour le programme spatial chinois, l'atterrissage de Cheng'e-3 sur le sol lunaire est une première depuis1976, année à laquelle la mission soviétique Luna 24 s'est posée. Avec ce "succès", Pékin souhaite désormais créer une station spatiale et explorer la Lune par des robots. Le "Lapin de jade" devra effectuer des analyses scientifiques, notamment géologiques, grâce à ces panneaux solaires lui permettant de se fournir en énergie. L'engin enverra a...