Sélectionner une page

ECONOMIE

Les commandes des exportateurs plongent

Alors que les fabricants retournent au travail après un arrêt de près de deux mois pendant l’épidémie de Covid-19, beaucoup constatent qu’ils n’ont pas de travail parce que les clients étrangers ont annulé ou réduit leurs commandes. D’autant que la pandémie se répand dans le monde, a rapporté le quotidien Caixin.

Le ministère chinois du Commerce a averti ce 23 mars que le secteur du commerce extérieur pourrait faire face à une baisse des commandes, même si les deux tiers des principaux fabricants en dehors du Hubei ont repris plus de 70% des opérations.

Plusieurs exportateurs ont déclaré à Caixin que leur activité était pire qu’après la crise financière de 2008. « Le monde entier se sent paralysé », a expliqué l’un d’eux.

À Yiwu, le plus grand marché de gros de petits produits au monde dans la province de Zhejiang, un exportateur de bijoux a déclaré que 5% de ses commandes avaient été annulées depuis la semaine dernière. De plus, ceux qui ne l’ont pas fait envisagent de réduire ou de retarder les expéditions.

« La semaine dernière, un client italien nous a soudainement dit qu’il n’avait plus besoin des marchandises », a expliqué l’exportateur de bijoux. « Certains clients demandent un délai de livraison de deux mois », a précisé ce dernier.

Pourtant le mois de mars est généralement une période de pic d’activité des exportateurs de bijoux. Les commandes pour les collections de printemps et d’été sont généralement exécutées à ce moment, et les clients commencent à passer des commandes pour leurs collections d’automne et d’hiver.

Mais cette année, la société n’a reçu aucune nouvelle commande et prévoit une baisse de 30% à 40% du total des commandes pour l’année, a déclaré l’exportateur de bijoux de Yiwu.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :