mardi, juillet 16

Les importations chinoises en provenance de l’Afrique ont augmenté au 1er trimestre 2024

Les importations chinoises en provenance d’Afrique ont augmenté de 8% durant le premier trimestre 2024 pour s’établir à 29,42 milliards de dollars, selon des données publiées le en avril par l’administration générale de la douane chinoise.

Cette augmentation découle essentiellement de la hausse des importations de minerais, notamment les métaux utilisés pour la production de batteries de véhicules électriques et l’or.

De plus, elle a été favorisée par la hausse des cours de plusieurs matières premières et les mesures incitatives prises par la Chine pour développer le commerce avec l’Afrique, comme la suppression des droits de douane sur 98% des produits importés de plus de vingt pays du continent.

Lire aussi : La Chine supprime les droits de douane sur 98% des produits importés d’;Afrique

L’administration générale de la douane chinoise a également précisé que les exportations de la Chine vers l’Afrique ont augmenté de 4,4% entre le 1er janvier et le 31 mars 2024 pour atteindre 41,4 milliards de dollars.

Les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique ont ainsi augmenté de 5,9% en glissement annuel durant les trois premiers mois de l’année en cours pour s’établir à 70,86 milliards de dollars.

Les exportations chinoises vers l’Afrique sont essentiellement composées de produits finis (textile-habillement, machines, électronique, etc.), tandis que les importations africaines vers la Chine représentent principalement les matières premières comme le pétrole brut, le cuivre, le cobalt et le minerai de fer. Raison pour laquelle, il existe un excédent commercial chronique en faveur de la Chine.

Afin de réduire ce déséquilibre commercial, la Chine a supprimé les droits de douane sur 98% des produits importés de 21 pays africains, dont l’Éthiopie, la Guinée, le Mozambique, le Rwanda et le Togo.

Cette décision intervient après l’annonce du président chinois, Xi Jinping, lors de la VIIIème Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC 8) tenue à Dakar en novembre 2021. Celle-ci s’est concentrée sur l’intention de Pékin d’augmenter ses importations de produits agricoles africains.

Le dirigeant chinois avait alors indiqué que l’objectif est de porter le total des importations chinoises en provenance du continent africain à 100 milliards de dollars par an à partir de 2022, puis à 300 milliards de dollars par an à l’horizon 2035.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *