Plus de la moitié des Chinois les plus riches projettent d’émigrer, de préférence aux États-Unis et au Canada, selon l’enquête effectuée par les auteurs d’un rapport dressant chaque année la liste des plus grosses fortunes de la seconde puissance économique.

46% des Chinois dont les avoirs dépassent 10 millions de yuans (1,37 million de francs) souhaitent quitter leur pays. 14% des plus grosses fortunes chinoises ont déjà entamé les démarches en ce sens, d’après cette enquête réalisée conjointement par logo hurun net magHurun Report et la Bank of China.

Hurun Report est une société détentrice de plusieurs magazines spécialisés dans le luxe et possédant un institut de recherche. Hurun Report a interrogé près de 980 personnes dans 18 villes chinoises. Ces derniers ont mis en avant la volonté d’offrir une meilleure éducation à leurs enfants ainsi que la sécurité de leurs biens.

De plus, ces derniers font référence à la qualité de vie, à la pollution, aux atteintes à l’environnement, à l’insécurité alimentaire. La flambée de l’immobilier dans les grandes villes chinoises ainsi que la hausse du coût de la vie réduisent l’intérêt à vivre en Chine.

« Pour acheter un logement à Beijing, le prix est aujourd’hui le même qu’à l’étranger, mais il n’y a aucun avantage », a expliqué au magazine Lifeweek, Mme Luo, chinoise qui a choisi d’émigrer en Grande-Bretagne. « Habiter à l’étranger n’est pas forcément plus cher, et l’on profite davantage de la vie » a cité le site du Bureau de l’information sur Internet de Chine.

Selon la dernière liste publiée par Hurun pour l’année 2011, la Chine compte 271 milliardaires en dollars, contre 189 en 2010. Le nombre de Chinois dont la fortune excède 10 millions de yuans a atteint 960.000, soit une hausse de 9,7 % sur un an.