Selon le Quotidien du peuple, 124 sites internet se font passer pour l’Université de Beijing et lancent des campagnes publicitaires pour promouvoir leurs enseignements et leurs formations. Une nouvelle arnaque, qui revient cher pour l’étudiant, car les diplômes ne sont pas reconnus et les enseignements non conformes.

A l’approche des vacances d’été, des centaines d’institutions pullulent sur internet, mais elles « vendent vessies pour lanternes« , note le quotidien qui ajoute qu’il est « très difficile de repérer ces organisations frauduleuses« .

L’Université de Beijing a dévoilé une liste de 124 pseudos « sites officiels » utilisant sans autorisation légale le nom « Université de Beijing » pour vendre ses programmes universitaires non reconnus. La direction de l’université a indiqué qu’elle se réservait « le droit d’intenter une action en justice, pour démontrer la responsabilité légale des auteurs de ces sites« .

Dans un communiqué, la direction a précisé que les faussaires utilisent l’appellation « site internet du département d’enseignement continu de l’Université de Beijing ». Pour éviter l’arnaque, il est conseillé de regarder l’adresse IP du site, qui se situe généralement à l’étranger.

L’Université de Beijing précise que ces sites utilisant sans autorisation légale son nom dans des campagnes de publicité sur internet, afin de recruter des étudiants, n’ont aucun partenariat avec l’université.