Une série de mesures ont été convenues au cours d’une visite du ministre chinois des Affaires étrangères en Mongolie, mesures qui renforceront le partenariat stratégique entre les deux pays.

Au cours de sa visite, qui a débuté dimanche et s’est terminée hier, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a rencontré le président mongol, U. Khurelsukh, le premier ministre, L. Oyun-Erdene, et le président du Parlement, G. Zandanshatar, entre autres.

Des accords ont été conclus sur les points suivants :

  • Accélérer la livraison du projet de centrale hydroélectrique d’Erdeneburen
  • Intensifier la construction du chemin de fer Gashuunsukhait – Gantsmod, qui relie des postes-frontières stratégiques entre les deux pays
  • Stabilisation de la fréquence des services ferroviaires quotidiens en provenance des ports maritimes de la Chine à destination de la Mongolie
  • Augmentation du nombre d’échanges ferroviaires et de la capacité frontalière globale au poste-frontalier de Zamyn Uud-Erlian, et de la capacité frontalière globale

Au cours des pourparlers, l’objectif a été fixé de doubler le chiffre d’affaires commercial bilatéral à 10 milliards de dollars américains. Les discussions ont également porté sur la possibilité de convenir de voyages plus libres entre la Mongolie et la Chine, en mettant particulièrement l’accent sur l’aide au secteur humanitaire et aux citoyens mongols qui étudient en Chine et sont bloqués à l’extérieur du pays en raison de la fermeture des frontières du fait de la pandémie. Au cours de la visite, la voie ferrée portuaire de Khangi-Mandal a également fait l’objet de discussions.

À la suite d’une conférence de presse avec le ministre chinois des Affaires étrangères, le ministre mongol des Affaires étrangères, B. Battsetseg, a déclaré que « les ententes conclues au cours de cette visite consolideront la relation stratégique qui existe déjà entre nos deux pays, ce qui renforcera notre coopération dans un éventail de secteurs importants ».

« Un nouveau soutien visant à renforcer la capacité de nos ports et accroître la production nationale d’énergie en Mongolie constituera un appui supplémentaire, favorisant le développement économique de la Mongolie dans un contexte de reprise économique post-pandémie de COVID-19, conforme aux objectifs établis dans la nouvelle politique de relance ».

Image de Une : Wang Yi, a rencontré le premier ministre, L. Oyun-Erdene