Sélectionner une page

LIFESTYLE,Vie quotidienne

Politique du 2nd enfant : faciliter la vie des mères

Plus d’un an après l’instauration de la politique du deuxième enfant, la garde d’enfants est devenue une question centrale pour les autorités. En effet, d’après un sondage publié par les médias, plus de 60% des mères qui ne veulent pas d’un deuxième bébé, faute d’aide.

De plus pour aider les mères à enfanter sereinement, la Commission nationale de la santé et de la planification familiale (CNSPF) a décidé de développer les infrastructures, pour faciliter les vies des femmes dans les lieux publics.

Wang Pei’an, directeur adjoint de la commission, a expliqué que « le pays accueillera plus de 17,5 millions de nouveau-nés en 2016, soit une hausse de 5,7% par rapport aux 16 550 000 en 2015 ». « Le nombre projeté de nouveau-nés cette année sera du même ordre qu’en 2000 », a souligné ce dernier.

Pour maintenir le niveau de population actuel, les femmes devront donner naissance à pas moins de deux enfants.  Mais la réalité est tout autre.

Bien que la plupart des femmes bénéficient d’environ 6 mois de congé de maternité et de crèches acceptant les enfants de plus de 3 ans. Très souvent l’un des parents doit quitter son travail pour pouvoir s’occuper des enfants, ce qui concerne généralement la mère, qui ne trouve pas de nourrisse.

Certains parents laissent leurs progénitures à leurs parents, mais la situation évolue, car beaucoup préféreraient une institution professionnelle pour garder leurs enfants. D’autant plus que la piété filiale n’est plus ce qu’elle était, les seniors désirent désormais vivre leur vie et d’autres n’ont pas les moyens de subvenir aux besoins de leurs petits-enfants.

Pour résoudre ce problème, Wang Haidong, chef de division des affaires familiales de la commission, a estimé que « davantage de politiques devraient être prises pour soutenir les entités privées dans le secteur de la garde des enfants, de sorte que plus de familles seront désireuses et capables d’avoir un deuxième enfant ».

De son côté, la CNSPF a décidé ce 29 novembre dans une ligne directrice d’améliorer les installations pour les mères et les nourrissons. La commission annoncé qu’à la fin de l’année, tous les aéroports et les gares importantes dans les capitales des provinces devront s’équiper d’installations pour les mères et les nourrissons. Ainsi, 50% des lieux publics seront équipés.

A l’horizon fin 2020, tous les endroits publics, dont les centres de transport, les centres d’affaires, les hôpitaux, les sites touristiques et les lieux de divertissement, auront de telles installations. Les lieux de travail devront aussi mettre des salles d’allaitement à la disposition des employées.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :