L’ambassadeur de Chine au Cameroun, Wei Wenhua, a signé au nom d’Exim Bank de Chine deux accords de financements en vue de l’extension du port en eau profonde Kribi, en présence du ministre camerounais de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, Louis Paul Motaze.

Le premier accord est un prêt préférentiel crédit-acheteur d’un montant total de plus de 547millions de dollars (514,2 millions d’euros), alors que le second est un prêt concessionnel d’une valeur d’1 milliard de yuans RMB (134,2 millions d’euros). Ces sommes vont servir à la construction d’infrastructures supplémentaires dans le port de Kribi, afin d’accroître ses capacités d’exploitation.

Or un terminal à conteneurs pour les navires de 40 000 tonnes de capacité et un terminal polyvalent pour les navires de 50 000 tonnes de capacité avaient été construit par une entreprise chinoise China Harbour Engineering Company (CHEC), pour 240 milliards de francs CFA (451,2 millions d’euros) financé à 85% par un prêt d’Exim Bank de Chine et 15% par le gouvernement camerounais.

L’extension du port possédera le même schéma de financement. Un prêt d’Exim Bank de Chine au gouvernement pour réaliser une extension, reconfigurer le chenal d’accès, construire un nouveau terminal à conteneurs par China Harbour Engineering Company.

Pour le ministre Louis Paul Motaze, cette seconde phase est « incontournable et surtout son achèvement avant 2020 inéluctable, afin que la demande additionnelle de trafics vienne trouver une offre conséquente en structures opérationnelles ».

Cependant, l’ambassadeur de Chine Wei Wenhua a appelé le directeur général de CHEC Xu Huajing, et son équipe à accélérer les opérations, afin de mettre en service le rapidement possible cette extension. Ce port serait le troisième plus grand d’Afrique après ceux de Durban (Afrique du Sud) et de Tanger (Maroc),  et facilitant les échanges de la Chine avec ces alliés en Afrique centrale et de l’Ouest, comme le Nigéria, le Ghana, le Tchad ou encore le Niger, dont la plupart son riches en pétrole.