Construite par la China Petroleum & Chemical Corporation (Sinopec), la station-service Jiaze située à Changzhou, dans la province du Jiangsu, est désormais la première station-service de Chine à atteindre la neutralité carbone, alors que son projet de production d’électricité photovoltaïque distribuée (le « projet ») est récemment officiellement entré en exploitation.

Évalué de façon exhaustive par les autorités, le projet peut contrebalancer la consommation d’électricité de la station et les émissions de carbone, ce qui en fait une réalisation historique d’une grande importance dans l’industrie.

Le projet de station-service Jiaze adopte le modèle de « l’auto-génération pour l’auto-utilisation avec les surplus d’électricité entrant dans le réseau », permettant ainsi la mise en place d’un commutateur au débit ininterrompu avec le réseau d’État.

Il utilise la production d’électricité photovoltaïque au lieu de la production d’électricité au charbon et fournit l’électricité excédentaire au réseau externe tout en répondant aux besoins en électricité de la station.

La production d’électricité annuelle du projet est estimée entre 127 000 à 147 000 kWh, ce qui peut réduire les émissions de dioxyde de carbone de 91,2 à 105,6 tonnes. En 2020, la consommation d’électricité de la station était de 99 000 kWh.

Selon le calcul basé sur le cycle de vie théorique de 25 ans de la centrale photovoltaïque, et par rapport aux projets traditionnels d’énergie thermique, des émissions de 3 800 tonnes de dioxyde de carbone, de 116 tonnes de dioxyde de soufre et de 56 tonnes d’oxyde d’azote peuvent être réduites tout au long du cycle de vie.

De plus, la station-service Jiaze a mis en oeuvre une série de mesures visant à réduire les émissions de carbone, y compris la récupération des vapeurs de pétrole et la récupération et le traitement des eaux usées, afin de promouvoir la construction et la mise en place de stations-service neutres en carbone.

Alors que la Chine s’apprête à atteindre son objectif de plafonner les émissions de carbone d’ici 2030 et la neutralité carbone d’ici 2060, Sinopec ne ménagera aucun effort pour atteindre l’objectif de zéro émissions nettes, en se concentrant sur la vision qui consiste à bâtir une entreprise spécialisée dans les produits chimiques d’énergie propre de calibre mondial, à accélérer la transformation de l’énergie et la mise à niveau industrielle, ainsi qu’à construire activement des centrales photovoltaïques.

À l’heure actuelle, Sinopec a établi 160 centrales photovoltaïques dans les provinces de Hainan, du Guangdong, du Guangxi, du Yunnan et plus encore.

Au cours des cinq prochaines années, Sinopec aménagera 7 000 centrales photovoltaïques et Sinopec Jiangsu Oilfield Company prévoit construire 900 stations-service neutres en carbone. Sinopec vise à rendre « verte et propre » la carte de visite de l’entreprise à travers des modèles spéciaux tels que la mise en place de stations-service neutres en carbone et la plantation de forêts également neutres en carbone.

Pour l’avenir, Sinopec accélérera la création d’un fournisseur de services énergétiques intégrés pour « les services pétroliers, gaziers, à hydrogène, électriques et non pétroliers, » faisant ainsi la promotion de l’énergie fossile propre, de l’énergie non fossile à grande échelle et des processus de production faibles en carbone pour s’assurer d’atteindre un plafond d’émissions de carbone d’ici 2030, et s’efforcer d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Ainsi, ces actions permettront de renouveler les contributions en réponse aux changements climatiques mondiaux en tant qu’entreprise responsable.