L’information circule depuis peu : le « Prix Xi Jinping », une nouvelle distinction de prestige et d’envergure internationales, vient d’être créée en Côte d’Ivoire où elle a son siège, par l’Organisation Non-Gouvernementale africaine, dénommée Chinafrica International, qui œuvre pour la coopération Chine-Afrique.

Jean-Yves Bitty a rencontré pour Chine-Magazine.Com, le Président de cette Organisation, qui a précisé dans cette interview les tenants et les aboutissants de ce nouveau prix lancé à l’international.

 Pourquoi un « Prix Xi Jinping » ?

Pour qu’un tel prix existe désormais au monde, dans le but d’y apporter sa part de rayonnement diplomatique…

Vous voulez dire, le rayonnement de la Chine dans le monde, puisque ce prix porte le nom de Xi Jinping, le Président de ce pays…

Oui, pourquoi pas ? Notre monde actuel, obscur et rembruni par endroits, a besoin de tel rayonnement diplomatique, qui rassure. Regardez bien ce qui se passe dans le monde. Et je sais que vous le savez : la Chine actuelle, qui est un grand phare, éclaire notre monde, des lumières mêmes de son rayonnement diplomatique. Elle prône la coexistence humaniste dans le monde. Nous sommes d’accord avec cela, parce que cest ce qu’il faut. Ce n’est pas un mal en soi. Bien au contraire, c’est un grand bienfait, c’est œuvre utile.

Oui, mais un « Prix Xi Jinping », pour faire quoi exactement ?

Pour faire, par exemple, plus que ce que le vieux « Prix Nobel » fait depuis sa création, parce que nous estimons qu’il faut faire plus, pour conduire le monde actuel à un destin commun heureux. L’une des stratégies compétitives, pour nous, est de mettre absolument en valeur et en lumière, année après année, par l’attribution du « Prix Xi Jinping », ce que des hommes, des femmes, ou des entités morales, sont capables de faire intelligemment, et par dépassement, pour que notre monde résolve des problèmes cruciaux, et progresse vers une communauté de destin heureux. Comprenez donc que la création du « Prix Xi Jinping », par notre Organisation de coopération Chine-Afrique, se justifie en cela : inciter l’humanité à se remplir de tels hommes, femmes et entités morales de grande valeur humaniste et diplomatique, mis bout à bout, pour former l’ère nouvelle d’un monde qui veut sortir des impasses existentielles chroniques, et qui, pour y parvenir, se développe en commun, et en bonne intelligence.

Vous voulez dire, en somme, créer un nouvel ordre mondial, à travers l’institution, à l’international, de ce nouveau « Prix Xi Jinping » ?

 En tout cas, créer une ère nouvelle internationale, et cela passe fondamentalement par la montée d’une mentalité nouvelle dans le monde, à l’exemple de celle du peuple de Chine, et de son dirigeant actuel, Xi Jinping. Cette ère nouvelle est celle où triomphe la mentalité du travail consenti, du développement à créer en commun avec le reste du monde, et du bonheur partagé.

N’est-ce pas un vœu pieux ?

 Pour dire qu’il serait irréalisable ? Non. Quittons le pessimisme. Cela n’arrange pas le monde. Soyons plutôt objectifs, pragmatiques et optimistes. L’exemple qui nous prouve l’utilité de l’optimisme est celui de la Chine. En à peu près trois décennies, la Chine s’est réalisée de façon optimale, sur tous les plans. Et vous savez ce qu’elle est et représente aujourd’hui : la plus grande puissance mondiale, sur tous les plans stratégiques. C’est là, le fruit du travail consenti par son peuple et son gisement d’intelligences. Lui contesteriez-vous un tel essor global ? Je crois que non. Aux yeux du monde, la Chine réalise, par le travail d’intelligence, son rêve le plus profond, qui fut de sortir de la pauvreté.

C’est d’ailleurs là, le titre d’un livre du Président Xi Jinping : Sortir de la pauvreté. Eh bien, cela a été possible à cette Chine. On la voit qui rayonne avec l’éclat d’un soleil au zénith. Il s’agit donc, pour nous, de contribuer à mieux étendre, par la diplomatie du « Prix Xi Jinping », ce rayonnement dans le monde, en primant, sur la scène internationale, la saine émulation et la bonne connexion des intelligences. Par exemple, décerner annuellement, à travers le monde, le prestigieux « Prix Xi Jinping » à des hommes, à des femmes, ou encore à des entités morales compétents et compétitifs, qui font des efforts de créativité et d’humanisme, utiles, nécessaires et indispensables au monde et à son progrès d’ensemble, est la méthode que nous employons, de les connecter au rayonnement de la Chine, et d’en faire bénéficier le monde.

Quels sont les domaines de mérite du « Prix Xi Jinping » ?

Sept domaines sont concernés : Politique et Diplomatie ; Paix et Coexistence pacifique ; Littérature et Éducation ; Sciences et Technologies ; Écologie et Environnement ; Développement économique et Lutte contre la corruption ; Émergence des « start-up » et entrepreneuriat-jeunes. En célébrant, par l’attribution du « Prix Xi Jinping », la notoriété des futurs lauréats et récipiendaires dans ces domaines, leurs efforts seront ainsi mondialement reconnus et récompensés, et nous en ferons les personnalités de valeur, qui accompagneront dans le monde le modèle existentiel prôné par la Chine : la communauté de destin du monde actuel, le développement en commun, le partage non-discriminé du bonheur.

Interview réalisée par : Jean-Yves Bitty, journaliste culturel ivoirien,

Légende pour la photo d’illustration : Sylvain Takoué, Président de Chinafrica International