jeudi, février 1

Étiquette : diaspora chinoise

« Laboutik sinois letan margoz »
Afrique, MONDE, Tribunes - Analyses

« Laboutik sinois letan margoz »

Tribune de Roland Tsang Kwai Kew, journaliste mauricien, raconte «La boutique chinoise d’autrefois» (titre en mauricien) à l’île Maurice, son texte a également été publié en 2016 sur le site de Mauritian Hakkas. «Mama finn ale laboutik, laboutik sinoïs Corps de Garde…» Ainsi fredonnait d’une voix gouailleuse, rauque et suave l’inimitable feu Alphonse Ravaton, de son nom d’artiste, le regretté Ti Frère. Dans ce séga typique anthologique que diffusent de temps à autres les chaînes des radios, Ti Frère nous brosse une image de son héroïne, buveuse invétérée, qui est allée chez son boutiquier chinois se trouvant à une encablure du poste de police de Quartier Militaire pour se saouler. C’est dire à quel point la boutique chinoise que nos parents et nos grands-parents ont connue jusqu’...
Les noms chinois dans la diaspora
Afrique, MONDE, Tribunes - Analyses

Les noms chinois dans la diaspora

"What's in a name ? That we call a rose. By any other name would smell as sweet..." (Romeo and Juliet de William Shakespeare) - "Qu'est-ce qu'il y a dans un nom ? Que nous appelons une rose. Par n'importe quel autre nom sentirait aussi doux ... " A un moment donné de notre histoire, il y avait des noms chinois qui furent l'objet de raillerie et certains Sino-Mauriciens ont dû s'en séparer en ayant recours à une procédure longue et coûteuse de changement de nom. A l'époque les employés de l'Etat Civil écrivirent les noms des enfants que des parents chinois de la première génération vinrent déclarer dans le délai légal imparti de 45 jours comme ces derniers les entendaient sans respecter la règle étymologique. Comme je suis historien je constate les faits qui font partie de notre hi...