« Il faudra au moins trois mois pour prouver l’efficacité d’un vaccin contre le nouveau coronavirus (2019-nCoV »), a déclaré l’épidémiologiste chinoise Li Lanjuan, dans un entretien à l’agence de presse, Xinhua.

Cette dernière a indiqué que « nous avons isolé mercredi cinq souches du virus, dont deux sont très appropriées pour le développement d’un vaccin ».

Les autorités sanitaires chinoises ont annoncé ce 30 janvier que 7.711 cas confirmés de pneumonie causée par le nouveau coronavirus avaient été signalés dans 31 provinces et au Xinjiang. De plus, 170 personnes sont mortes de la maladie.

« Le pays connaît actuellement la période de pointe des cas confirmés. Grâce aux mesures de prévention et de contrôle mises en place, le nombre de nouveaux cas d’infection va considérablement diminuer », a indiqué Li Lanjuan, également académicienne de l’Académie d’ingénierie de Chine, qui dirige le Laboratoire national clé pour le diagnostic et le traitement des maladies infectieuses.