lundi, mars 4

Étiquette : justice

La Chine dénonce le « Tribunal ouïgour » britannique
Europe, RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

La Chine dénonce le « Tribunal ouïgour » britannique

«Le soi-disant Tribunal ouïgour de Londres n'est ni légal, ni crédible, constituant plutôt une nouvelle farce anti-Chine concoctée par quelques individus qui veulent utiliser la question du Xinjiang pour entraver la Chine», a estimé l’ambassade de Chine au Royaume-Uni. Lire aussi : «Uyghur Tribunal», un tribunal britannique enquêtant sur le Xinjiang La Chine, via son ambassade, s’est dite résolument opposée à cette structure. Ce «tribunal» dit vouloir collecter des preuves sur le "génocide" que la Chine commettrait dans cette région autonome du nord-ouest du pays, a souligné le communiqué de l’ambassade de Chine au Royaume-Uni, le 8 juin. «Il n'est pas un organe juridique, comme le laisserait entendre sa dénomination», a dénoncé l'ambassade de Chine à Londres, notant qu'il était c...
Suspension des traités d’extradition entre Hong Kong et des pays occidentaux
Hong Kong, MONDE, POLITIQUE

Suspension des traités d’extradition entre Hong Kong et des pays occidentaux

La Chine a annoncé sa décision de suspendre les traités d'extradition et d'assistance judiciaire entre Hong Kong et le Canada, l'Australie et le Royaume-Uni. Wang Wenbin, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a indiqué que "le Canada, l'Australie et le Royaume-Uni, sous prétexte de l'adoption par la Chine de la loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale pour Hong Kong, ont unilatéralement suspendu leurs accords respectifs avec Hong Kong sur le transfert des fugitifs, se sont grossièrement ingérés dans les affaires intérieures de la Chine". Selon lui, ils "ont gravement violé le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales", a déclaré Wang Wenbin, notant que la Chine s'y opposait fermement. Plusieurs pays occidentaux ont a...
Le Canada appele à la libération des canadiens en Chine
Amériques, MONDE

Le Canada appele à la libération des canadiens en Chine

Le ministre des Affaires étrangères, Francois-Philippe Champagne, a commenté la décision de la juge Heather Holmes contre Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei recherchée pour fraude aux États-Unis. Il a appelé sur Twitter la Chine à libérer les Canadiens Michael Kovrig et Micheal Spavor «détenus arbitrairement depuis plus de 500 jours». Il a aussi lancé un appel à la clémence pour un autre canadien, Robert Schellenberg, condamné à mort pour des infractions liées au trafic de drogue. Le département de la justice des États-Unis a - de son côté - remercié le Canada pour son soutien dans l'affaire Meng Wanzhou, mais le ministre Francois-Philippe Champagne a répété que le système judiciaire canadien fonctionne de manière indépendante. Parmi les réactions politiques, le chef du...
La requête de la dirigeante de Huawei, Meng Wanzhou, rejetée
Amériques, MONDE

La requête de la dirigeante de Huawei, Meng Wanzhou, rejetée

La juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, Heather Holmes, a statué contre Meng Wanzhou, la directrice financière de Huawei recherchée pour fraude aux États-Unis. La juge a déclaré dans sa décision que les allégations contre la femme d'affaires chinoise pourraient constituer un crime au Canada. «Sur la question de droit soulevée, je conclus que, en matière de droit, le critère de double incrimination nécessaire à l'extradition peut être satisfait dans ce dossier», a-t-elle écrit. La décision signifie que le tribunal continuera d'entendre d'autres arguments dans l'affaire d'extradition vers les Etats-Unis, notamment pour déterminer si l'arrestation de Meng Wanzhou à l'aéroport de Vancouver, le 1er décembre 2018 était illégale. Cela signifie que la fille du fondateur de Hua...
La cour suprême s’engage à aider les entreprises à rester à flot
Police et Justice, SOCIETE

La cour suprême s’engage à aider les entreprises à rester à flot

Aider les entreprises endettées à rester à flot et résoudre les différends contractuels sont désormais les principales priorités des tribunaux du pays cette année, dans un contexte de retombées économiques négatives dues à la pandémie de Covid-19. Mais le plus haut tribunal du pays a également déclaré que les tribunaux défendront les intérêts de la Chine en réponse aux poursuites judiciaires lancées à l'étranger contre le pouvoir central à Beijing afin d'exiger des réparations pour l'épidémie mortelle de coronavirus. Présentant son rapport annuel à l'Assemblée législative lundi, Zhou Qiang, président de la Cour suprême du peuple, a déclaré que les tribunaux devaient soutenir les efforts de Beijing pour relancer l'économie, garantir des emplois et garantir la survie des entreprises et...
« La Chine est victime de désinformation », selon l’ambassadeur chinois à Ottawa.
Amériques, MONDE

« La Chine est victime de désinformation », selon l’ambassadeur chinois à Ottawa.

Cong Peiwu, ambassadeur de la Chine au Canada considère que «la Chine est victime non seulement de la maladie, mais aussi de la désinformation», lors d'une entrevue tournée pour l’émission The West Block‘s Mercedes Stephenson sur la chaîne Global. Selon lui, la Chine n’a jamais sanctionné des États qui ont critiqué sa manière de gérer la crise. Toutes informations à ce sujet sont fausses, a insisté le diplomate chinois. «Nous sommes engagés dans des échanges amicaux avec d'autres pays, donc il n'y a rien comme de l’intimidation envers d’autres pays», a-t-il évoqué. Lire aussi : Justin Trudeau estime que la Chine «ne comprend pas» l’indépendance de la justice Ces commentaires interviennent alors que la Chine a bloqué certaines importations de bœuf en provenance de l’Australie, un p...
La directrice de Huawei pourrait être libéré prochainement
Amériques, MONDE

La directrice de Huawei pourrait être libéré prochainement

Une décision cruciale dans l'affaire d'extradition contre la directrice des finances de Huawei, Meng Wanzhou, qui pourrait voir sa libération, sera rendue par un juge canadien la semaine prochaine, a annoncé la Cour suprême de la Colombie-Britannique. La décision rendue le 27 mai prochain par la juge en chef adjointe Heather Holmes examinera si l'affaire contre Meng Wanzhou satisfait à la règle de la double incrimination, qui exige que les suspects dans les affaires d'extradition soient accusés de quelque chose qui constituerait un crime au Canada, ainsi que dans le pays demandeur. Si Heather Holmes décide que les règles de double incrimination n'ont pas été respectées, Meng Wanzhou pourrait être libéré, bien que cela puisse dépendre de la décision des avocats du gouvernement canadie...
Plus de 200 arrestations à Hong Kong lors de manifestations
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Plus de 200 arrestations à Hong Kong lors de manifestations

Les autorités de Hong Kong ont annoncé le 11 mai avoir arrêté les 9 et 10 mai 230 personnes lors de manifestations pro-démocratie ravivant le souvenir des vastes protestations ayant secoué la ville l'an dernier. Les personnes arrêtées étaient âgées de 12 à 65 ans, selon la police qui leur reproche d’avoir commis plusieurs infractions. Parmi lesquelles, des rassemblements non autorisés dans le cadre des mesures pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus les interdisent. Parmi les manifestants, 18 ont été transférés à l’hôpital. Des images diffusées à la télévision ont montré des affrontements avec la police faisant usage de gaz au poivre dans le quartier populaire de Mong Kok. D’après l’Association des journalistes de Hong Kong (HKJA), certains journalistes ont aussi été g...
L’Allemagne pousse la Chine à trouver l’origine du coronavirus
2019-nCoV, Europe, MONDE

L’Allemagne pousse la Chine à trouver l’origine du coronavirus

La chancelière allemande Angela Merkel a fait pression sur la Chine pour la transparence sur l'origine du coronavirus, suite aux préoccupations exprimées par le président français, Emmanuel Macron. Ce dernier et la chancelière ont émit des doutes sur la gestion de la pandémie par le gouvernement chinois. Angela Merkel rejoint le club des pays occidentaux (Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie, France) exigeant que la Chine publie plus d'informations sur le virus. Cette prise de position met en exergue le niveau de malaise du leader européen qui est généralement considéré comme moins critique envers le gouvernement chinois en public. Malgré la pression internationale croissante, les conseillers du gouvernement chinois ont indiqué qu'il est peu probable que Pékin se plie aux États-Unis po...
Mike Pompeo dénonce de nouveau la gestion du coronavirus par Beijing
2019-nCoV, Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Mike Pompeo dénonce de nouveau la gestion du coronavirus par Beijing

Le secrétaire d'Etat américain s'en est de nouveau pris au gouvernement chinois pour sa gestion du coronavirus, l'accusant d'avoir «détruit des échantillons» et profité de l'épidémie pour faire pression sur ses voisins. Lors d'un point de presse, Mike Pompeo a déclaré que les Etats-Unis avaient la ferme conviction que la Chine n'avait pas fait état dès que possible de l'apparition de l'épidémie, en violation des règlements de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et s'était gardé de rapporter la transmission d'humain à humain du virus «pendant un mois, jusqu'à ce qu'il soit dans toutes les provinces» de Chine continentale. Pour le chef de la diplomatie américaine, le gouvernement chinois a suspendu les tests de nouveaux échantillons du virus, «détruit des échantillons existants»...
La Chine a du mal à avaler le procès du Missouri
2019-nCoV, Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine a du mal à avaler le procès du Missouri

"Une farce politique réelle se déroule dans la ville natale du célèbre écrivain américain Mark Twain", a écrit le quotidien Global Times. D'après le journal, la campagne "Blame China", menée par des faucons américains, dont le procureur général du Missouri, Eric Schmitt, est "l'une des tactiques les plus utilisées, car les élites politiques anti-Chine voient depuis des années le statut croissant de la Chine comme le plus grand obstacle" au développement des Etats-Unis. Le Missouri est le premier État américain à intenter une action en justice contre le gouvernement chinois pour sa gestion de la nouvelle épidémie de coronavirus (Covid-19), "même s'il n'a aucun motif de poursuivre en raison de l'immunité souveraine", a précisé le Global Times. Dans le procès intenté contre Beijing, Eri...
Washington veut la levée des restrictions contre un célèbre avocat
Chine-Etats-Unis, MONDE, POLITIQUE

Washington veut la levée des restrictions contre un célèbre avocat

Les Etats-Unis ont appelé la Chine à lever les restrictions imposées à l'avocat Wang Quanzhang, l'un des défenseurs des droits humains, et à libérer d'autres militants. Ce dernier avait été arrêté par les autorités chinoises en 2015 en même temps qu'environ 200 autres défenseurs des droits humains. Wang Quanzhang, qui a notamment défendu des militants politiques et des paysans dépossédés de leurs terres, a été relâché au début du mois après près de cinq ans en détention, mais n'a pas été autorisé à rentrer chez lui. À lire aussi :  Libération de l'avocat des droits de l'Homme, Wang Quanzhang Le département d’État américain a appelé le gouvernement chinois à rendre à Wang Quanzhang sa «liberté de mouvement» afin qu'il puisse, entre autres, «rejoindre sa famille à Pékin». «Nou...
Le Bureau des affaires étrangères critique les politiciens américains
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Le Bureau des affaires étrangères critique les politiciens américains

Le Bureau du Commissaire aux affaires étrangères à Hong Kong a "réfuté la justification des leaders des émeutes de Hong Kong par des politiciens occidentaux, estimant que cette rhétorique révélait leur complicité avec les émeutiers, qui ont semé le chaos dans la ville". "Si les responsables politiques occidentaux respectent réellement l’état de droit à Hong Kong, ils devraient soutenir le gouvernement et la police de Hong Kong, qui ont puni les émeutiers ayant enfreint les lois locales et nui fortement à l’économie de la ville, ainsi qu’à la vie de la population locale. Dans le cas contraire, ils ne feraient qu’appliquer une politique biaisée", ont déclaré les responsables du bureau dans un communiqué. L’arrestation par la police hongkongaise de suspects, ayant organisé et participé ...
Washington condamne l’arrestation de militants à Hongkong
Chine-Etats-Unis, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Washington condamne l’arrestation de militants à Hongkong

L'administration Trump a condamné l'arrestation d'une quinzaine d'activistes pro-démocratie à Hong Kong, parmi lesquels des parlementaires, relevant une «incohérence» par rapport aux engagements internationaux de la Chine. «Les États-Unis condamnent l'arrestation d'activistes pro-démocratie à Hongkong», a déclaré le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo. «Pékin et ses représentants à Hong Kong continuent de prendre des mesures incohérentes avec les engagements pris» dans le cadre de la rétrocession de Hongkong à la Chine, a-t-il ajouté. Ce dernier a mit en exergue la transparence, la règle de droit et les garanties devant assurer à la région administrative spéciale un «haut degré d'autonomie». En novembre 2019, le président américain Donald Trump a promulgué une loi soutenant l...
Arrestation de militants pro-démocratie à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Arrestation de militants pro-démocratie à Hong Kong

La police d'Hongkong a procédé le 18 avril à une dizaine d'arrestation dans les rangs des militants pro-démocratie, selon certains médias et sources politiques. Parmi les personnes interpellées figure le magnat des médias Jimmy Lai, 72 ans, fondateur du journal d'opposition Apple Daily, appréhendé à son domicile. De nouveaux ou anciens parlementaires ont également été arrêtés, dont Martin Lee, Margaret Ng, Albert Ho, Leung Kwok-hung et Au Nok-hin, accusés d'avoir organisé et participé à des rassemblements illégaux en août et octobre 2019. Cinq autres personnes interpellées sont aussi soupçonnées d'avoir promu des manifestations interdites en septembre et octobre 2019. "Les personnes arrêtées sont accusées ou seront accusées de crimes liés" à ce genre de faits, a déclaré le commiss...
Les Petits Mandarins portent plainte pour racisme anti-chinois
Europe

Les Petits Mandarins portent plainte pour racisme anti-chinois

Les Petites Mandarins, organisme de formation en ligne pour apprendre le chinois a du faire face à de très nombreux commentaires haineux, raison pour laquelle une plainte a été déposé au Parquet de Paris. La présidente des Petites Mandarins, Vigdis Herrera, explique dans un communiqué envoyé à tous leurs abonnés que "c'est avec une grande tristesse que je vous adresse ce message aujourd'hui. En bientôt 4 années d'existence, Les Petits Mandarins n'ont jamais eu à déplorer de propos haineux". En effet, cette dernière souligne que "depuis 2 mois, c'est un déferlement qui s'est produit sur nos réseaux sociaux. Ma première attitude fut de signaler puis supprimer l'ensemble des commentaires. Malheureusement, tous les signalements que nous faisions auprès du réseau revenaient inlassablement...
Hong Kong. L’absence d’obligation de rendre des comptes dans les affaires de violences policières risque d’alimenter des troubles
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong. L’absence d’obligation de rendre des comptes dans les affaires de violences policières risque d’alimenter des troubles

D'Amnesty International - Il est indispensable qu’une enquête indépendante soit menée sur les violences policières commises durant les manifestations de Hong Kong, afin de prévenir la reprise des troubles dans la ville et de rétablir la confiance du public, écrit Amnesty International dans une nouvelle synthèse publiée jeudi 5 mars. Ce document, intitulé Missing truth, missing justice, examine les failles insurmontables détectées dans les mécanismes d’obligation de rendre des comptes de la police de Hong Kong. La synthèse explique qu’il est essentiel d’établir une commission indépendante qui serait chargée d’enquêter sur les violations des droits humains de grande ampleur ayant eu lieu durant les manifestations de masse ayant éclaté l’an dernier. « Chaque jour que le gouvernement hon...
Meurtre sur un barrage contre le coronavirus
Police et Justice, SOCIETE

Meurtre sur un barrage contre le coronavirus

Un homme a été condamné à mort pour avoir poignardé et tué deux fonctionnaires dans la province du Yunnan à un barrage contrôlant la présence d'éventuels porteurs du nouveau coronavirus. D'après l'Agence de Presse, Ma Jianguo, âgé de 23 ans, a été condamné à mort le 1er mars par un tribunal local après avoir tué deux personnes, le 6 février. Ce dernier tentait de forcer un barrage. L'homme conduisait un mini-van et a refusé de s'arrêter à un poste de contrôle de l'épidémie à Honghe, un village dans la province du Yunnan, frontalière du Vietnam. Lui et son passager avaient tenté de dégager les obstacles bloquant la route, selon le tribunal local. Un fonctionnaire, qui filmait la scène sur son téléphone portable, a alors reçu de Ma Jianguo un coup de couteau à la poitrine et à l'abd...
Arrestation pour chasse illégale à l’arme à feu dans la montagne
Police et Justice, SOCIETE

Arrestation pour chasse illégale à l’arme à feu dans la montagne

De notre stagiaire Mathilda Golaz - Le 13 février dernier, le Département de Sécurité Publique du district de Litang, dans la province du Sichuan, a diffusé l'annonce du Bureau de la sécurité publique forestière de l'arrestation d'une personne pour chasse au fusil dans les montagnes et possession d’armes à feu et de munitions. Le 10 février, un homme suspect s'est approché à pieds du point de contrôle et de prévention des épidémies de Jiawa, dans le comté de Litang. Le personnel sur place a immédiatement procédé à un interrogatoire et une fouille de l'homme. Au cours de sa fouille, 48 balles de fusil ont été trouvées dans son sac à dos. Le personnel a rapidement informé le centre d'information local du Bureau de la sécurité publique. Après avoir reçu l’appel, la police s’est rapid...
Trois personnes d’origine japonaise infectées et évacuées
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Trois personnes d’origine japonaise infectées et évacuées

Trois des 206 passagers japonais évacués le 29 janvier de Wuhan sont contaminés par le coronavirus apparu dans la ville de Wuhan, dans la province du Hubei, a annoncé ce 30 janvier matin le ministre de la Santé du Japon. Les résultats des tests sont positifs pour ces trois cas qui viennent s'ajouter aux 8 déjà recensés précédemment. "Une des trois personnes rapatriées testées positives a développé des symptômes, mais pas les deux autres", a précisé le ministre Katsunobu Kato lors d'une commission parlementaire. Les tests n'ont pas encore été effectués sur les 210 autres japonais rapatriés ce 30 janvier au matin par un deuxième avion. Les trois Japonais infectés rapatriés vont être traités dans un hôpital de Tokyo spécialement préparé à l'accueil de ce type de patients, a précis...
Des kits de diagnostic du coronavirus approuvés
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Des kits de diagnostic du coronavirus approuvés

Un lot de kits de diagnostic du réactif d'acide nucléique du nouveau coronavirus (2019-nCoV) a été approuvé par l'Administration nationale des produits pharmaceutiques (ANPP) et reçu un certificat d'enregistrement du matériel médical. Ces kits, développés par l'entreprise biotechnologique Sansure Biotech, permettront de réduire le temps de détection et d'identifier les cas suspects, notamment les infections latentes, a expliqué l'agence de presse Xinhua. A l'aide d'un extracteur d'acide nucléique automatique et d'une plate-forme de diagnostic moléculaire portable, les kits peuvent donner des résultats de diagnostic en 30 minutes. Le 26 janvier, l'administration a approuvé quatre nouveaux produits, destinés à diagnostiquer le nouveau coronavirus 2019-nCoV. Ces produits, dont les...
Les Philippines confirment leur premier cas
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Les Philippines confirment leur premier cas

Le ministre philippin de la Santé, Francisco Duque, a confirmé ce 30 janvier qu'une femme d'origine chinoise de 38 ans avait été testée positive pour le nouveau coronavirus (2019-nCoV). Il s'agit du premier cas aux Philippines. Le ministre a précisé qu'elle était arrivée aux Philippines en provenance de la ville chinoise de Wuhan, via Hong Kong, le 21 janvier. Elle a été admise dans un hôpital public le 25 janvier en raison d'une toux légère, a ajouté Francisco Duque, lors d'une conférence de presse. Selon lui, "elle est actuellement asymptomatique, ce qui signifie qu'elle n'a pas de fièvre et aucun autre signe ou symptôme suggérant une maladie à ce stade". Le ministère philippin de la Santé "continue de garantir au public que toutes les mesures de précaution nécessaires sont p...
La Nouvelle-Zélande évacue ses ressortissants de Wuhan
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Nouvelle-Zélande évacue ses ressortissants de Wuhan

La Nouvelle-Zélande a annoncé qu'elle affréterait un avion de 300 places pour évacuer ses ressortissants de Wuhan, épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus 2019-nCoV. Officiellement, 53 Néo-Zélandais sont situés dans la mégapole de la province de Hubei, mais ils pourraient être plus nombreux. "La Nouvelle-Zélande proposera les sièges supplémentaires aux ressortissants des Îles du Pacifique et d'Australie en priorité", a déclaré le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères, Winston Peters. Cette dernière a précisé que cette évacuation devait encore être validée par les autorités chinoises. "C'est une opération complexe et nous travaillons pour remplir toutes les exigences, mais notre but est de faire partir l'avion le plus tôt possible." Le 29 janvier, la Première min...
Trois mois pour prouver l’efficacité d’un vaccin
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Trois mois pour prouver l’efficacité d’un vaccin

"Il faudra au moins trois mois pour prouver l'efficacité d'un vaccin contre le nouveau coronavirus (2019-nCoV"), a déclaré l'épidémiologiste chinoise Li Lanjuan, dans un entretien à l'agence de presse, Xinhua. Cette dernière a indiqué que "nous avons isolé mercredi cinq souches du virus, dont deux sont très appropriées pour le développement d'un vaccin". Les autorités sanitaires chinoises ont annoncé ce 30 janvier que 7.711 cas confirmés de pneumonie causée par le nouveau coronavirus avaient été signalés dans 31 provinces et au Xinjiang. De plus, 170 personnes sont mortes de la maladie. "Le pays connaît actuellement la période de pointe des cas confirmés. Grâce aux mesures de prévention et de contrôle mises en place, le nombre de nouveaux cas d'infection va considérablement diminu...
Premier cas confirmé en Inde
2019-nCoV, SOCIETE

Premier cas confirmé en Inde

Une personne a été testée positive pour le nouveau coronavirus 2019-nCoV dans l'Etat indien du Kerala, a annoncé le ministère de la Santé. "Un cas positif du nouveau coronavirus, un étudiant faisant ses études à l'Université de Wuhan, a été signalé dans le Kerala", peut-on lire dans un communiqué du ministère. Le ministère a ajouté qu'il avait été placée à l'isolement dans un hôpital, son état est stable et il est surveillé de près.
La Cour populaire suprême ferme ses locaux
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Cour populaire suprême ferme ses locaux

La Cour populaire suprême (CPS) a annoncé ce 30 janvier que ses services contentieux et réception des usagers ont été temporairement fermés en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus. Cette mesure vise à réduire le rassemblement et la mobilité des gens, afin de mieux assurer la sécurité et la santé des personnes engagées ou non dans un litige, indique la CPS dans une circulaire. Pendant la période de fermeture de ses services, les parties concernées peuvent soumettre des documents et demander d'autres services de contentieux via le site Internet du service des contentieux de la CPS ou par courrier. Une hotline de service est également ouverte aux consultations. Les locaux seront rouverts à une date ultérieure selon l'évolution de l'épidémie, selon la CPS....
Fin des audiences sur l’extradition de Meng Wanzhou
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Fin des audiences sur l’extradition de Meng Wanzhou

Une juge canadienne a annoncé le 23 janvier, après quatre jours d'audience devant un tribunal à Vancouver, qu'elle mettait en délibéré sa décision de poursuivre ou non la procédure d'extradition vers les Etats-Unis de Meng Wanzhou, directrice financière du géant des télécoms Huawei. "Je réserve mon jugement sur cette question", a déclaré la juge de la Cour suprême de Colombie-Britannique Heather Holmes. Cette dernière n'a pas fixé de date pour une décision. La directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, est accusée de fraude bancaire par les Etats-Unis, qui veulent son extradition du Canada. Washington accuse également cette dernière d'avoir menti à la banque HSBC sur la relation entre Huawei et Skycom, une filiale vendant des équipements de télécoms à l'Iran. Cela aurait exposé l...
Explosion dans un immeuble devant accueillir des patients infectés
2019-nCoV, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Explosion dans un immeuble devant accueillir des patients infectés

La police de Hong Kong enquête pour savoir si l'explosion d'une bombe dans un hôpital public le 27 janvier est liée aux mouvement de protestation anti-gouvernementale. En effet, la police soupçonne des militants d'avoir construit cet appareil fait maison qui a explosé pour faire pression sur le gouvernement de Carrie Lam, afin qu'elle ferme les frontières d'Hong kong avec la Chine continentale, pour éviter une plus vaste contagion du nouveau coronavirus venant de Wuhan. L'incident s'est produit après un avertissement, il y a deux semaines, du secrétaire à la Sécurité, John Lee Ka-chiu, qui a déclaré qu'il y avait "des risques élevés de bombes artisanales", suite à des cas similaires découverts par la police ces derniers mois. Lors de la dernière explosion, personne n'a été blessé ...
L’ex-président d’Interpol condamné à 13 ans de prison
Police et Justice, SOCIETE

L’ex-président d’Interpol condamné à 13 ans de prison

L'ancien directeur d'Interpol, qui avait disparu en 2018, a été condamné à 13 ans et demi de détention pour "corruption". Il ne fera pas appel. A lire aussi : Meng Hongwei plaide coupable Le verdict met fin à une affaire déclenchée en septembre 2018, lorsque Meng Hongwei disparaît du siège lyonnais de l'organisation policière mondiale. Son épouse avait alors alerté la police française. Il faudra attendre une dizaine de jours pour que le gouvernement chinois annonce à Grace Meng, que son mari est rentré en Chine où il a été placé en détention, car soupçonné de corruption. Jugé en juin 2019, Meng Hongwei avait plaidé coupable d'avoir accepté 14,46 millions de yuans (1,86 million d'euros) de pots-de-vin. Peu de détails ont été divulgués par la justice et les médias, mais les fa...
Meng Wanzhou devant la justice pour combattre son extradition
Amériques, MONDE

Meng Wanzhou devant la justice pour combattre son extradition

Arrêté il y a un an, Meng Wanzhou avait provoqué une crise sans précédent entre la Chine et le Canada. Depuis le 13 janvier, la dirigeante du géant Huawei comparaît devant un tribunal de Vancouver qui devra déterminer si elle doit être extradée vers les Etats-Unis. Meng Wanzhou, directrice financière du géant des télécoms, avait été interpellée lors d'une escale à l'aéroport de Vancouver, le 1er décembre 2018 à la demande de la justice américaine. Cette dernière l'accuse d'avoir contourné les sanctions américaines contre l'Iran et veut la juger pour fraude. Le gouvernement avait contesté cette arrestation, puis quelques jours plus tard, deux canadiens étaient arrêtés en Chine et accusés d'espionnage. Les autorités chinoises ont ensuite gelé des milliards de dollars d'importations...