Le coeur d’une jeune femme, placée durant 72 heures sous assistance cardiaque et respiratoire après avoir été déclarée cliniquement morte, est reparti. Cette maman d’un bébé est revenue à la vie.

Cette histoire incroyable s’est déroulée entre le 1er et le 4 janvier, à l’hôpital universitaire de Xiamen, dans le Fujian. Le soir du Nouvel An, un homme arrive à l’hôpital en portant sur son dos son épouse de 26 ans. Elle souffre de fibrillation, un trouble du rythme cardiaque, et les médecins diagnostiquent une inflammation du coeur.

Immédiatement hospitalisée, la jeune maman est raccordée à une machine externe, qui doit aider son coeur à alimenter son corps en oxygène. Pourtant, son coeur s’arrête au bout de deux heures.

Les médecins la déclarent cliniquement morte mais la laissent sous assistance respiratoire et cardiaque durant trois jours. « Elle était dans la force de l’âge, elle n’avait pas d’antécédent », a expliqué Zhang Minwei, le chef du service des soins intensifs de l’hôpital universitaire aux médias.

Après trois jours, le 4 janvier, son coeur repart, irrégulièrement. Trois jours après, le 7 janvier, il battait par lui-même. Les médecins ont rapidement pu communiquer avec elle. Sortie du service de soins intensifs, elle parle, se nourrit par elle-même, mais elle est privée cependant de l’usage de ses jambes pour le moment.

Les médecins ne savent pas si elle souffrira de séquelles à long terme. Mais elle est miraculeusement en vie.