La Chine semble s’isoler davantage, car les frontières sont fermées à la plupart des voyageurs étrangers et le pays a annulé ou reporté ces derniers jours plusieurs compétitions sportives internationales, en raison du contexte sanitaire.

« La détermination de la Chine de s’ouvrir à un niveau élevé ne changerait pas, et que la porte de la Chine s’ouvrirait encore plus largement au monde », a déclaré le président chinois, Xi Jinping, lors de la conférence marquant le 70e anniversaire du Conseil chinois pour la promotion du commerce international et du Sommet pour la promotion du commerce et de l’investissement mondiaux.

Ce dernier a indiqué que « la Chine continuera de bâtir un environnement d’affaires conforme aux règles du marché, à la législation et aux normes internationales, travaillera à une application de haut niveau de l’Accord du Partenariat économique régional global (RCEP), œuvrera à une coopération de haute qualité dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route », et fournira plus d’opportunités de marché, d’investissement et de croissance aux milieux d’affaires du monde entier ».

Les déclarations de Xi Jinping et Li Keqiang interviennent alors que la Chine ne délivre plus de nouveaux passeports à ses ressortissants, sauf s’ils peuvent justifier de la nécessité de se rendre à l’étranger – comme pour occuper un emploi ou poursuivre des études.