D’après un communiqué des affaires étrangères belges, au moins 11 Belges se trouvent pour l’instant dans les régions chinoises concernées par le nouveau virus.

Il s’agit de personnes qui se sont enregistrées via l’ambassade, un consulat ou le site ad hoc des Affaires étrangères.

L’ambassade de Belgique en Chine les a toutes contactées par e-mail, ont indiqué le ministère des Affaires étrangères. « Nous suivons la situation et avons appelé nos compatriotes à la prudence, à éviter les marchés aux animaux, les animaux vivants et morts, la consommation de viande crue et le contact avec les personnes malades. »

Les Affaires étrangères invitent ses concitoyens à observer une bonne hygiène des mains et à consulter un médecin au moindre symptôme de la maladie comme de la fièvre ou des difficultés respiratoires.

« La situation évolue vite, nous conseillons donc à toutes les personnes qui se rendraient en Chine de suivre les instructions des autorités locales et de l’Organisation mondiale de la Santé », a indiqué le ministère.

L’avis des Affaires étrangères pour la Chine a été adapté : ainsi les voyages non-essentiels dans la province du Hubei sont temporairement déconseillés. Il est possible de voyager dans le reste de la Chine, en respectant les précautions d’usage, selon l’avis.