La Chine a lancé le 15 janvier 2023 avec succès une fusée Longue Marche-2D, envoyant 14 nouveaux satellites dans l’espace.

La fusée a décollé du Centre de lancement de satellites de Taiyuan, dans la province septentrionale du Shanxi, à 11h14 (heure de Beijing). Les satellites, dont Qilu-2 et Qilu-3, sont entrés sur leurs orbites prévues.

Qilu-2 est un satellite optique à haute résolution, et Qilu-3 est un satellite optique à large bande. Ils possèdent des charges utiles de dispositifs d’imagerie optique pour l’observation de la Terre.

Ces satellites fourniront des services de télédétection pour l’arpentage, l’agriculture, la foresterie, la protection de l’environnement et la prévention et l’atténuation des catastrophes dans la province du Shandong, dans l’est de la Chine. Ils coordonneront également leurs travaux avec le satellite Qilu-1 en orbite.

Il s’agit de la 462e mission de vol de la série de fusées Longue Marche, selon l’agence de presse, Xinhua. La fusée Long Marche-2D a été développée par la Shanghai Academy of Spaceflight Technology, filiale de la China Aerospace Science and Technology Corporation.

Pour les autorités spatiales de Chine, cette fusée est reconnue pour sa fiabilité et son adaptabilité, et peut répondre à divers besoins de lancement de satellites uniques et de satellites en série ou en parallèle. Pour cette mission, elle transportait 14 satellites de 7 développeurs différents.