Les autorités sud-coréennes ont confirmé ce 2 mars 476 cas supplémentaires d’infection au COVID-19, portant le total à 4212.

Quatre autres décès ont été signalés, portant le bilan des morts à 22.

L’infection virale a grimpé en flèche au cours des 12 derniers jours, avec 3705 nouveaux cas signalés entre le 19 février et le 1er mars. Le pays a relevé son alerte virale au plus haut de ses quatre niveaux, le « rouge ».

Le Centre coréen de contrôle et de prévention des maladies (KCDC) actualise ses données deux fois par jour.

Parmi les nouveaux patients, 377 habitent à Daegu, à environ 300km au sud-est de la capitale Séoul, et 68 dans la province voisine du Gyeongsang du Nord.

Le nombre total d’infections est passé à 3.081 à Daegu et 624 dans le Gyeongsang du Nord. Depuis le 3 janvier, le pays a testé plus de 109.000 personnes, dont 71.580 s’étaient avérées négatives au virus COVID-19 tandis que 33.799 autres subissaient encore des examens.

Un patient de plus est sorti de quarantaine après son rétablissement complet, portant le nombre de guérisons à 31.