La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) vient de conclure un crédit syndiqué d’une durée de 5 ans pour 300 millions de dollars (265 millions d’euros) par la Banque chinoise d’import-export (China Exim Bank).

 Ce prêt syndiqué est seulement ouvert aux investisseurs basés en Chine ou à Taïwan. Au total, 16 investisseurs et institutions bancaires ont répondu à l’appel, dont la coordination a été assurée par le groupe britannique Standard Chartered, spécialisé sur les marchés émergents.

Denys Denya, vice-président exécutif en charge de la finance, de l’administration et des services bancaires pour la Banque africaine d’import-export, a indiqué que « ce système de prêt syndiqué favorise la position d’Afreximbank, pour renforcer son rôle dans le développement du commerce entre l’Afrique et le reste du monde, en particulier la Chine et le reste de l’Extrême-Orient« .

Ce dernier a expliqué au Financial Afrik que « la conclusion de cet accord montre la capacité croissante d’Afreximbank à attirer des ressources indispensables en Afrique et à financer des investissements conjoints à l’investissement bancaire qui auront un impact positif sur le commerce sino-africain« .

Ce n’est pas le premier partenariat entre la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) et la Banque d’Import-Export de Chine. En juillet, un accord a été signé, afin de financer la création d’un Programme Chine-Afrique d’Investissement et d’Industrialisation.

D’un montant d’1 milliard de dollar, ce fonds permettra de faciliter la construction et la création de parcs industriels et de zones économiques spéciales à travers le continent. Les deux institutions renforceront les capacités en Afrique dans le domaine des industries légères et la transformation primaire des matières premières.

L’accord couvrira également les infrastructures de logistique visant à stimuler le commerce intra-Africain, notamment les équipements de transport maritime et ferroviaire, le matériel roulant et les infrastructures facilitant le commerce, telle que l’énergie.

Ce partenariat inclut l’amélioration des flux de financement du commerce vers l’Afrique, via des accords de participation aux risques, le partage de contacts d’affaires, et des financements indirects de la Banque d’Import-Export de Chine à des tiers via Afreximbank. Il est aussi prévu des initiatives conjointes de renforcement des capacités, des échanges de ressources humaines et d’information.