L’Allemagne est entre malgré elle dans la guerre médiatique en cours entre le Royaume-Uni et la Chine.

Un accord de partage de licence signifie que le réseau d’information chinois CGTN ne pourra plus diffuser en Allemagne après l’interdiction instaurée en Grande-Bretagne, selon le média russe RT.

Le régulateur britannique des médias Ofcom a interdit la diffusion de la CGTN, considérant que le média était contrôlé par l’État chinois au Royaume-Uni, et après avoir constaté que sa licence était «détenu à tort» par Parti communiste chinois.

Lire aussi : La chaîne CGTN privée d’antenne au Royaume-Uni

La Chine a réagit en interdisant à la chaîne britannique BBC de difuser sur les ondes chinoises et en l’accusant de violer «les exigences selon lesquelles les informations doivent être véridiques et justes». L’interdiction de CGTN d’Ofcom affecte non seulement les téléspectateurs britanniques, mais aussi les Allemands.

Selon un accord entre plusieurs pays européens, la licence de CGTN en Allemagne avait été approuvée par le régulateur britannique, Ofcom, dans le cadre d’une initiative de partage, a rapporté le média allemand, DW. Raison pour laquelle, les sociétés de radiodiffusion ont commencé à mettre fin à la distribution de CGTN, a rapporté le site d’information allemand.

CGTN n’est pas le premier réseau de télévision à capitaux étrangers à être retiré des ondes par l’Ofcom. En 2012, le régulateur a révoqué la licence de diffusion de Press TV après que la chaîne iranienne ait diffusé une interview d’un journaliste emprisonné à Téhéran qui aurait été menée sous la contrainte.