Le vaccin chinois de CanSino contre le COVID-19 est devenu le second vaccin chinois à être approuvé par l’autorité de réglementation des médicaments du Pakistan, a confirmé l’assistant spécial du Premier ministre pakistanais pour la santé, Faisal Sultan.

Au début du mois de janvier 2021, le Pakistan a validé le vaccin chinois de Sinopharm contre le Covid-19 pour une utilisation d’urgence après avoir évalué sa sécurité et sa qualité. Le Pakistan a officiellement lancé sa campagne de vaccination le 3 février 2021, après avoir reçu les vaccins contre le Covid-19 offerts par la Chine.

Une semaine plutôt, le Pakistan a officiellement reçu un lot de vaccins contre le Covid-19 donné par l’Armée populaire de libération au cours d’une cérémonie de remise organisée sur la base aérienne Noor Khan, près de la capitale pakistanaise Islamabad.

L’Armée populaire de Libération (APL) de la Chine a livré un lot de vaccins contre le Covid-19 à l’armée pakistanaise à la demande de cette dernière, a indiqué le même jour le ministère chinois de la Défense nationale.

Selon un communiqué publié par l’ambassade de Chine au Pakistan, Chen Wenrong, attaché de défense à l’ambassade de Chine au Pakistan, a indiqué qu’un lot de doses du vaccin de Sinopharm contre le Covid-19, donné par la Chine, avait été remis la semaine dernière à la partie pakistanaise.

Le Pakistan est ainsi devenu le premier pays au monde à recevoir des vaccins contre le Covid-19 donnés par le gouvernement chinois et l’armée pakistanaise est aussi devenue la première armée étrangère à recevoir une aide vaccinale de l’armée chinoise, ce qui est une preuve de l’amitié inébranlable entre les deux pays.

Ce lot de vaccins donné par l’armée chinoise constitue une nouvelle étape importante mise en œuvre par la Chine pour remplir les engagements de faire des vaccins chinois contre le COVID-19, une fois développés et mis sur le marché, un bien public mondial, et encouragera la coopération interarmées et anti-épidémique entre les deux pays, a souligné le général de division Chen Wenrong.

Cette année marque le 70ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Pakistan et les relations interarmées des deux pays forment un pilier majeur des relations bilatérales, a indiqué ce dernier.

L’attaché a indiqué que l’armée chinois continuera de coopérer avec l’armée pakistanaise dans divers domaines afin de forger une communauté de destin sino-pakistanaise plus étroite dans la nouvelle ère.

Le général de corps d’armée pakistanais Nigar Johar, médecin-chef de l’armée pakistanaise, a lui aussi relevé que le fait que l’armée pakistanaise ait été la première armée étrangère à recevoir une aide vaccinale de l’armée chinoise illustre l’amitié entre le Pakistan et la Chine, qui est « plus haute que les montagnes, plus profonde que les océans et plus douce que le miel », selon le communiqué.

Les forces armées pakistanaises ont exprimé leur profonde gratitude à la Chine et à l’armée chinoise pour « ce don magnanime en période difficile », d’après un communiqué publié par la branche médiatique de l’armée pakistanaise, les Relations publiques interservices (ISPR).

Il a été décidé que le don de vaccins de l’armée chinoise serait utilisé lors de la campagne nationale de vaccination du Pakistan afin de faire vacciner les professionnels de santé de première ligne, qui sont « de vrais héros luttant contre la pandémie et sauvant des vies précieuses », a indiqué l’ISPR.

Après avoir reçu les vaccins chinois, le Pakistan a formellement lancé mercredi son Programme national d’immunisation contre le Covid-19 simultanément dans tout le pays. Les professionnels de santé de première ligne sont les premiers à être vaccinés, suivis des personnes âgées.