Les compagnies aériennes subissent la hausse des prix du pétrole et la concurrence de plus en plus accrue sur les lignes internationales, mais elles profitent de l’expansion du trafic aérien dans le pays, dynamisé par l’essor de la classe moyenne et le développement du tourisme.

 

La China Southern, basée à Canton, a vu son bénéfice net reculer de 11% sur un an sur la période de janvier à juin, à 2,77 milliards de yuans (352 millions d’euros), selon un communiqué transmis à la Bourse de Hong Kong.

Cette chute s’explique par la hausse des coûts opérationnels de 30% et la hausse des prix du carburant entamant ses recettes. Le chiffre d’affaires opérationnel de China Southern est en hausse de 11,7% au premier semestre, à 57,82 milliards de yuans (7,3 milliards d’euros).

De son côté, China Eastern a enregistré un  bond de 34,4% sur un an de son bénéfice net entre janvier et juin, à 4,34 milliards de yuans (551 millions d’euros). Cette hausse s’explique par la vente d’une filiale dans le secteur de la logistique de 1,9 milliard de yuans (254 millions d’euros).

Mais la China Eastern a également subi la flambée des prix du carburant, avec une facture de kérosène qui a explosé de 45% sur un an. « Les cours internationaux du pétrole brut ont augmenté considérablement, en partant d’une base de comparaison relativement basse l’an dernier« , a souligné la compagnie dans un communiqué.

Par ailleurs, le chiffre d’affaires opérationnel de la société a aussi augmenté de presque 10% au premier semestre, mais la forte concurrence sur les routes aériennes internationales pèse sur ses revenus, a prévenu le groupe.