Sélectionner une page

CULTURE,Médias/Net

Chute des bénéfices et de notoriété pour Baidu

Le groupe internet Baidu, équivalent de Google, a un bénéfice en forte baisse et des prévisions décevantes, après avoir vu le cours de son action chuté de 6,8 % au Nasdaq suite au scandale Wei Zexi.

La compagnie a vu son bénéfice net chuter de 34% au 2nd trimestre, à 2,4 milliards de yuans (316 millions d’euros). Le chiffre d’affaires a seulement progressé de 10% à 18,3 milliards de yuans (2,7 milliards de dollars), marquant un ralentissement comparé aux 24% de croissance enregistrés au 1er trimestre.

Les prévisions de la direction sont moroses, en effet, elle attend une évolution de son chiffre d’affaires comprise entre -1,9% et +1,1%, pour le trimestre en cours. « Les difficultés auxquelles Baidu a été confronté au deuxième trimestre nous ont sainement rappelé que nous devons rester concentrés sur les principaux moteurs de croissance, de durabilité et de leadership: proposer la meilleure expérience possible à l’utilisateur et rester à l’avant-garde de la technologie« , a commenté dans un communiqué le PDG, Robin Li.

Baidu induit « en erreur les internautes »

Un fait divers a surtout entaché les résultats du géant chinois. En  mai,  le gouvernement a obligé la compagnie de modifier son moteur de recherche et de revoir ses pratiques publicitaires.

Le régulateur chinois d’internet (CAC) avait jugé que « le mécanisme utilisé par Baidu pour classer les résultats (de son moteur de recherche) dépend de façon excessive du prix payé (par les annonceurs) et les contenus sponsorisés ne sont pas clairement signalés« .

Raison pour laquelle, la CAC a considéré que le système mit en place « influence l’impartialité et l’objectivité des résultats obtenus et contribue facilement à induire en erreur les internautes ; cela doit être immédiatement rectifié« .

Les conclusions de la CAC ont remis en question le modèle économique de Baidu, dépendant des recettes publicitaires. Le rapport du régulataeur intervient suite à la vive émotion suscitée par la mort d’un étudiant chinois de 21 ans, Wei Zexi.

Diagnostiqué d’une forme rare de cancer, il avait consulté dans les premiers résultats sur « Baidu Search » d’une immunothérapie expérimentale vantée par un hôpital de la capitale. Ce traitement très onéreux s’est avéré sans effet, et avant de mourir en mars 2016, le jeune informaticien avait accusé Baidu sur le forum Zhihu de l’avoir trompé en classant ses résultats en fonction des recettes publicitaires versées par les hôpitaux.

Des engagements annoncés par Baidu

En réponse à la polémique, Baidu s’est engagé à signaler de façon ostensible les contenus sponsorisés dans les résultats affichés, avec des marqueurs « évidents » et des avertissements.

Le moteur de recherche va également restreindre les contenus sponsorisés à 30% maximum des résultats par page. Enfin, le groupe s’est engagé à mettre en place un fonds de 1 milliard de yuans (135 millions d’euros) destiné à indemniser les usagers victimes de résultats publicitaires les ayant induits en erreur.

« La mort de Zexi a entraîné une forte réaction du public (…) et incité tous les employés de Baidu à réexaminer nos responsabilités en tant que moteur de recherche« , a commenté Xiang Hailong, vice-président de Baidu.

Début janvier, Baidu avait été épinglé pour avoir diffusé, sans les présenter comme publicitaires, des contenus sponsorisés promouvant des traitements et hôpitaux au milieu de forums d’internautes sur la santé.

Baidu avait également supprimé les messages négatifs pour ses annonceurs, provoquant la colère des malades hémophiles sur les forums.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire