Le conglomérat public China Merchants Group compte lever 15 milliards de dollars (13 milliards à l’instar du japonais Softbank et de son fonds Vision Fund de 100 milliards de dollars (84 milliards d’euros) consacrés aux nouvelles technologies.

China Merchants Group et son homologue SPF Group vont lancer ce fonds d’investissement baptisé China New Era Technology Fund en partenariat avec la société d’investissement londonienne Centricus.

Cette annonce s’explique par le dynamisme du marché des investissements technologiques. D’après l’agence de presse britannique, Reuters, ce marché se transforme grâce aux fonds de capital-investissement et aux fonds souverains, qui s’associent pour acquérir certains actifs.

Interrogé par Reuters, Dalinc Ariburnu, cofondateur de Centricus et conseiller de Softbank, «la révolution technologique se déroule beaucoup plus vite que prévu et cela engendre une grande course aux investissements dans ce domaine. Nous en sommes à un stade où la taille des fonds disponibles et la capacité à accéder aux grands marchés changeront la donne».

Selon les termes de cet accord, China Merchants Capital Investment Management, la branche d’investissement de China Merchants Group, et d’autres investisseurs basés en Chine, pourront contribuer jusqu’à 40% au fonds, précisent les entreprises dans un communiqué.

Ces dernières ont également précisé que «Centricus et la société de gestion d’actifs SPF Group formeront une coentreprise baptisée Centricus SPF, qui regrouperont les investisseurs internationaux».