dimanche, mai 19

Recul des émissions polluantes de 2014 à 2016

Selon une étude publiée dans la revue Nature Geoscience, les émissions de CO² ont reculé de 2014 à 2016 et ont peut-être déjà atteint leur pic.

Le gouvernement s’est engagé en 2015 lors de la conférence internationale de Paris sur le climat, à atteindre le pic de ses émissions de dioxyde de carbone «aux alentours de 2030». Xie Zhenhua, responsable chargé des questions climatiques, avait assuré que le pays pourrait tenir cette promesse avant la date fixée.

Selon l’étude, «rétrospectivement, l’engagement a peut-être été atteint alors même qu’il était formulé». En 2013, les émissions de CO² ont atteint un niveau record à 9,53 gigatonnes et ont diminué au cours des trois années suivantes, passant à 9,2 gigatonnes en 2016.

La Chine « est en train de gagner sa guerre à la pollution »

Si les émissions de CO² ont augmenté en moyenne de 9,3% par an de 2000 à 2013, l’économie a subi une «rupture structurelle» en 2014. En effet, le gouvernement a engagé une transition économique, en axant son modèle sur des secteurs de haute technologie dont l’empreinte carbone est moindre, ont indiqué les auteurs de l’étude.

«A moins qu’il n’y ait de gros changements – comme une forte intervention de l’Etat comparable au plan de relance de 2008 – les émissions chinoises se stabiliseront et vont diminuer progressivement», a expliqué Dabo Guan, professeur d’économie des changements climatiques à l’université d’East Anglia (UEA), qui est l’un des auteurs de l’étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *